AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand un projet est en train de se faire( pv Li Xia)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Quand un projet est en train de se faire( pv Li Xia)   Ven 13 Juil - 15:15

Deux semaine avant le rendez vous. Les Lovers5 aux grands complets sont en rendez-vous. Alors qu'on était tous les cinq en train de se faire un poker amical le temps que le staff de l'agence se réunit au grand complet. J'étais sur le point de gagner quand une main sur mon épaule me fait sursauter. Me faisait crier comme une fillette et éclater de rire le reste des membres du groupe. Ce qui fait beaucoup rire le reste du staff. Le grand patron est là et comme à chaque fois se comporte réellement comme un père pour chacun de nous. Malgré nos bêtises, ils nous couvrent et surtout faite attention à nous. On range donc les cartes et tout le monde se retrouvent autour de la table. Les gros titres sont annoncés, la future publicité pour notre single qui va sortir et surtout les clips. Chacun donne ses idées et enfin arrive la grosse publicité pour donne aux gens l'envie de nous écouter. Faire une télé réalité et la personne qui allait le faire avait déjà été décider. Chacun croiser les doigts en espérant que se soit pas lui. Quand j'entends mon nom, je grimace légèrement et ils me disent le nom de l'émission. Ainsi que le nom de la partenaire avec qui je serrais. Là on entend de mes camarades un ouh . Je sens que je vais me faire chambrer pendant un long moment.

Le jours J. Correcteur d'orthographe et de grammaire français
Le rendez-vous se faisait dans l'agence de la jeune femme. Je ne connaissais pas cette agence, mais rien que l'ambiance me donnait froid dans le dos. J'étais avec mon agent principal, puis deux de ses assistantes. Je glisse tous bas dans l'oreille de mon agent.

- C'est glauque cet endroit.

Rien que le décor est différent de Loveriners Agence. Dans notre agence se trouve accrocher les différends poster des différents groupes. Les couleurs sont vives et surtout l'endroit est lumineux. Il sourit posant sa main sur mon épaule. Il m'avait prévenu de faire attention à ce que je dis que cette agence n'était pas comme eux. Qu'il était plutôt de la veille école. Enfin on arrive au lieu se rendez-vous et on frappe à la porte. Ça hurle derrière la porte et ça me donne qu'une envie faisait demi-tour.
Revenir en haut Aller en bas
Wang Li Xia

avatar

Date d'inscription : 30/01/2018
Messages : 115
: 90
Célébrité : Shi Xiao Shuo - Cookie
DC : Seo Sang Min || Park Minori || Satou Tsukiko
Age : 23
Métier/études : Chanteuse principale et visuel des GR7
Orientation : Se croit aromantique? Mais bon, elle se dit que c'est quelque chose de fluide et que rien n'est coulé dans le béton. Ça changera peut-être, peut-être pas.

MessageSujet: Re: Quand un projet est en train de se faire( pv Li Xia)   Sam 14 Juil - 1:19



Quand un projet est en train de se faire
Li Xia ne comprenait pas trop ce qui passait par la tête de son manager et le reste du staff de The Agency. Ils lui avaient fait un horaire assez rempli avec les divers cours, cherchant toujours à la perfectionner, auxquels s'ajoutaient les heures de pratiques et travail pour le comeback de son duo avec Nagisa. Cela dit, ce n’était pas suffisant, apparemment, puisqu’elle réussissait à avoir du temps pour aller voir son équipe de conseillers juridiques pour savoir comment gérer l'histoire de son viol qui était à nouveau ouverte, après toutes ces années… Comme si perdre celui qui avait été un grand frère de cœur, une idole et un mentor, quelques mois plus tôt n'avait pas été un coup assez dur de la vie ! Et bah non ! Quelqu’un avait anonymement envoyé la vidéo de son viol collectif à la police, les incitant à ouvrir de nouveau l’enquête pour réussir à la clore définitivement et nettement. Li Xia appréhendait le procès avec horreur… L’idée que la vidéo ait pu se balader sur les internets pendant ces 5 dernières années la rendait malade et savoir qu'elle allait être vu, ne serait-ce que par le juge la mettait extrêmement mal à l'aise. Son seul prix de consolation était de se dire qu'avec cette vidéo, les coupables iraient définitivement moisir en prison, à présent. La chinoise se doutait d'ailleurs que ses parents allaient user de leurs pouvoirs et connexions pour s'assurer que la sentence soit particulièrement dure. Mais, contrairement à son habitude, elle n'en ressentait aucun regret. Ce groupe d'hommes lui avait volé sa première fois, son innocence et, pendant longtemps, sa confiance en l’humanité. Certes, Li Xia s’était relevée avec l'aide de ses proches et de sa psy, mais elle avait conscience du changement radical qu'il y avait eu dans sa vision du monde… Elle était revenue en Corée et s’était battue contre ses peurs paralysantes afin de réaliser son rêve, refusant cet événement de se mettre entre elle et son destin. C’était ainsi qu'elle s’était retrouvée avec The Agency. Au début, l'agence avait été bien. Tout le monde avait été gentil et compréhensif. Certes, son histoire avait fait partie des rumeurs à son arrivée… C’était la trainee qui avait changé d'agence suite à une horrible histoire que personne ne voulait imaginer. Li Xia réagissait bizarrement quand les hommes la touchaient ou l'approchaient trop, la rendant quelque peu difficile pour les danses en co-ed et il arrivait qu'elle ne ravale ses larmes en plein studio aussi. La chinoise ne pleurait pas devant les autres, tentant de minimiser les histoires comme elle le pouvait et de ne pas attirer davantage l'attention sur ça. Il n'y avait qu’à Min-Ho qu’elle avait admis son histoire, puisqu’il était le leader de son groupe. Il avait donc plus de responsabilités que les autres membres et si jamais la vidéo devenait virale, chose qui avait été son plus gros cauchemar au cours des 5 dernières années… ça atteindrait probablement le groupe dont elle faisait partie.

Les années s’étaient pourtant écoulées, de trainee elle était passée au statut d'idole, débutant avec les GR7 qui avaient su gagner le cœur des fans au cours des quatre dernières années. Les fans étaient, en majorité… des cas sociaux, malheureusement. Li Xia tentait de les défendre, parce qu’il y en avait bien quelques-uns qui étaient adorables et tentaient de redorer l'image de la fandom comme à leurs débuts. Mais en gagnant en popularité et devenant un des plus gros groupes du moment… les fans avaient pris la grosse tête aussi. Cela signifiait donc que le groupe avait beaucoup de haters aussi, mais ça, ça arrive avec les fans. Plus le groupe a du succès, plus il a de haine aussi, en général. Surtout avec une fandom folle… Mais bon, les fans avaient leur côté mignon. Elles s’inquiètent parfois vraiment pour leurs idoles et avaient lancé maintes pétitions puisqu’elles trouvaient que The Agency ne les traitait pas très bien, malgré tous les efforts du groupe pour ne pas inquiéter les fans. Après, les fans ne sont pas complètement aveugles. Elles comprennent bien que l'agence ne laisse aucun répit à ses idoles en voyant la chinoise toujours tirée à quatre épingles, enchaînant les projets. Entre fanmeetings, concerts, variety show, petits solos ici et là… Li Xia n'avait presque pas eu de repos depuis leurs débuts et c’était aussi ainsi pour le reste du groupe. L'idole n'avait eu le droit qu’à une journée de repos et c’était bien pour assister aux funérailles très médiatisées de l'artiste qui avait été son mentor, à la mort de celui-ci. Les fans avaient été plus compréhensive que son agence, disant partout sur internet qu'elles avaient le cœur brisé de la voir se mettre à pleurer en pleine représentation et que l'agence devrait annuler ses engagements plutôt que de la forcer à les continuer !

Le deuil était encore lourd, mais Li Xia le vivait «un peu mieux». C’était le coup récent de la vidéo qui était difficile… mais ça, les fans ne le savaient pas et heureusement ! The Agency semblait penser qu'en occupant davantage la jeune idole, elle ne penserait pas à ses problèmes. Aussi, ils avaient enfin accepté de la laisser débuter en tant qu'actrice dans un drama, chose qu'elle attendait depuis ses débuts ! Le timing n’était peut-être pas idéal, parce qu’elle était assez chargée, mais elle ne s’était pas plainte et espérait arriver à donner le meilleur d’elle-même pour surprendre les fans et avoir d'autres propositions du genre. Le tournage avait commencé depuis peu, lui laissant donc encore moins de temps libre qu'avant. Li Xia continuait de sourire, alors que ses cernes continuaient de gagner en taille. Heureusement que le maquillage existe pour les cacher ! Le premier épisode allait bientôt jouer sur les petits écrans, moment qu’appréhendait l'idole mais qui lui donnait espoir en même temps. The Agency semblait penser que la chinoise n'avait pas assez de projets professionnels en cours, après tout, juste un comeback en préparation et un petit drama ! Elle avait encore du temps ! C'est pourquoi ils avaient décidé de la mettre dans une émission du style de We Got Married. Encore une fois, la chinoise n'avait pas bronché. Ça pourrait être amusant, même si elle se demandait un peu quand elle arriverait à dormir avec tout ça… Les fans seraient contentes, puisqu’elles n'attendaient que ça depuis des années ! Mais bon, c’était un peu louche… est-ce que The Agency lui faisait faire autant de choses afin de s'assurer de sa bonne image aux yeux du public, au cas où le scandale de son viol ne vienne aux oreilles des médias ? Ou pour s'assurer de faire un maximum d'argent sur son dos, pendant qu'elle faisait partie du très populaire groupe des GR7 ? Possiblement les deux… ils essayaient de sauver les meubles, au minimum. Le fait que la jeune femme frôlait le malaise ne les souciait pas le moins du monde, tant qu'elle pouvait leur faire rapporter un peu d'argent ! Elle était fatiguée aujourd’hui aussi, ayant été sur le plateau de tournage jusqu’à presque minuit, la veille et ayant dû se lever tôt pour venir à l'agence afin de se pratiquer avec Nagisa avant le rendez-vous avec celui qui serait son «futur mari» et leurs managers. Elle avait eu le temps de prendre une douche rapide après les longues heures de pratique, puis avait dû reprendre son éternel «déguisement» de poupée. C’était ainsi qu’elle en était venue à appeler son image «publique», puisqu'elle devait toujours être en robe ou jupe, jamais pantalons, rarement shorts, coiffée et maquillée impeccablement et les talons hauts collés aux pieds… Il était impensable de la voir en pantalons, vêtements de sport ou sans maquillage, pas coiffée ! Son agent ne lui laissait pas avoir le moindre petit défaut ! Son image se devait d’être irréprochable dès qu'elle mettait un pied hors de son dortoir ! Il n'y avait que dans les salles de pratique de danse qu’elle pouvait porter des vêtements de sport et des baskets, qui devaient être de marque, mais elle se devait d'être un minimum coiffée et maquillée. Sait-on jamais… l'agence était très stricte avec tous ses employés, donc, personne ne devait prendre de photos désavantageuses des idoles ou aller raconter ce qui se passait entre ces murs, mais il valait mieux être prudent ! Li Xia se devait donc d’être inhumaine et toujours parfaite en image. C’était épuisant et très énervant pour la jeune femme qui rêvait de sweat troués et de baskets confortables ! Les robes et autres vêtements très «féminins» lui sortaient à présent par les yeux, mais elle n'avait pas d'autres choix que de continuer à les porter. Bien sûr, il serait facile de se dire qu'elle n'a qu'à quitter l'agence, comme elle l'a fait avec sa première agence, suite à son viol... Ses parents paieraient le dédommagement pour bris de contrat sans rien dire et voilà, mais non, Li Xia ne voulait pas quitter son groupe. Ils sont sa famille coréenne, elle les adore et le groupe quittera l'agence ensemble ou ils y resteront ensemble, mais il n'est pas question de se séparer d'eux!

Ses longs cheveux – parce qu'il était interdit de les couper – tombaient en cascade sur ses frêles épaules – merci les régimes imposés toute l'année... Elle était assise, cuisses bien fermées, le pied droit glissé derrière la cheville gauche, les mains sur les cuisses. Ce n'était pas la position la plus confortable du monde, mais c'était ainsi qu'on lui répétait de s'asseoir depuis des années, question qu'elle n'ait pas l'air de n'importe quoi. Parce que oui, presque tous ses faits et gestes étaient surveillés par l'agence, c'était étouffant ! Li Xia se baladait sur instagram sur son téléphone, n'écoutant que d'une oreille distraite son manager qui gueulait au téléphone. Malheureusement, elle ne s'en formalisait plus. À ses yeux, il était un être ignoble qui traitait tout le monde inhumainement.  La chinoise espérait que la personne à qui il s'époumonait ainsi avait simplement mis le téléphone sur haut-parleur et l'avait posé dans un coin pour aller continuer sa vie, sans y prêter attention. The Agency pouvait avoir cette image de «famille», aux yeux du public. Étant une des agences les plus réputées et ayant les idoles les plus populaires du moment sous son aile, beaucoup de pauvres naïfs voulaient y signer un contrat, pensant y avoir une carrière brillante. Certes, la carrière était étincelante... mais à quel prix? Leur agence semblait dorée, de l'extérieure, elle l'était aussi à l'intérieur... mais le luxe y était glacial, les sourires faux, les politesses excessives. Tout était trop beau, trop parfait pour que l'agence ne semble humaine et chaleureuse. L'idole en avait été impressionnée, à ses débuts, aujourd’hui, elle en frissonnait et roulait les yeux. L'heure du rendez-vous approchait, Li Xia espérait presque que leurs invités n'ouvrent la porte sur le manager qui criait au téléphone, question qu'il ne se mette la honte, cet abruti ! Cela n'arriva malheureusement pas, puisqu'il finit par raccrocher. L'idole soupira et hocha la tête, déçue et découragée. Elle rêvait que cet être infâme ne goûte à sa propre médecine pour faire changement !

-« C'est quoi cette tête que tu tires? » lui cracha-t-il, en remettant son téléphone dans sa poche. « Tu devrais sourire et être contente, on te trouve pleins de contrats avec des caméras, toi qui aime tant t'exhiber devant celles-ci. » ajouta-t-il sur un ton méprisant avec un sourire malsain.

C'était vache, très vache. Évidemment qu'il tournait encore ça autour de l'histoire traumatisante qu'il avait vécu. Il ne cessait de clamer qu'elle n'était pas une victime mais qu'une petite traînée qui utilisait l'argent et le statut de ses parents pour déguiser une frasque comme une autre en tragédie. Or, ce n'était pas le cas. Li Xia n'avait pas demandé à être filmée pendant qu'elle était violée par ce groupe, battue et laissée pour morte dans des ordures ! Qui voudrait vraiment vivre ça ? L'idole le foudroya du regard, chose qui amusa profondément l'homme. Elle entrouvrit les lèvres, s'apprêtant à lui répondre, mais la porte s'ouvrit. Et il était sauvé par les invités, en plus ! Ce monde n'avait aucune justice. La chinoise posa son téléphone dans la poche bien dissimulée de sa jupe et se leva, accueillant poliment leurs invités. Elle était très jolie à voir, mince, le visage doux, les longs cheveux légèrement ondulé, le sourire rayonnant aux lèvres. Li Xia avait appris à maîtriser son rôle avec les années et y arrivait tristement de mieux en mieux. Il lui suffisait de ne pas réfléchir... C'était parfois dur à faire, mais, aujourd'hui, ça allait. Elle voulait voir ce nouveau projet de manières positives, certes, elle était morte de fatigue et se demandait comment elle allait survivre à son horaire, mais plus elle passait de temps sur les plateaux de tournage... plus elle avait de chances de s'éloigner du manager et ça, c'était merveilleux. L'idole n'était pas trop certaine de qui allait être son «mari» pour l'émission, son manager s'était fait un malin plaisir de ne rien dire, sachant que la demoiselle n'était pas toujours à l'aise avec les hommes qu'elle ne connaissait pas. Elle espérait que ce serait une personne gentille. Sinon, l'expérience pourrait devenir pénible...  Li Xia fut surprise de reconnaître le leader des Lovers5. Le fait qu'elle avait été fan du groupe, lorsque plus jeune n'était pas vraiment un secret. Il était donc impossible que ce soit lui son «futur mari», le manager ne lui aurait jamais fait une telle fleur. Quoique le manager et le reste de The Agency étaient assez stupides pour ne pas prendre en considération l'allergie à la poussière de Min-Ho et les envoyer tourner dans un entrepôt poussiéreux jusqu'à ce que le rappeur ne frôle le malaise... Le manager pouvait très bien avoir été fidèle à lui-même en ne prêtant attention à rien concernant son groupe et lui faisait ce petit plaisir sans le vouloir. Cela dit, la chinoise n'osa pas s'emballer trop rapidement.

-« Bonjour~ Prenez place, je vous en prie, mettez-vous à l'aise. » dit-elle poliment avec un sourire rempli de douceur, alors qu'elle leur indiquait les places d'un geste gracieux de la main.

Avec tous ses cours pour bien articuler, bien parler, bien se tenir, bien marcher, bien ci, bien ça... Li Xia était impressionnante à voir, malgré ses airs si fragiles. Très élégante, très gracieuse. C'était une poupée qui avait bien été dressée. Elle-même détestait cette image de sa personne, ayant l'impression d'être fausse aux yeux des autres. The Agency voulait qu'elle ait l'air inhumaine, à force, c'était ainsi qu'elle se sentait aussi. Même au dortoir, il lui arrivait de garder ses habitudes élégantes, parce qu'elle passait plus de temps à l'extérieur, à devoir se surveiller toute seule et être parfaite, qu'au dortoir où elle pouvait respirer ! Pourtant, il ne faut pas se tromper, parfois, elle se forçait à jouir d'un bon pantalon trop grand de jogging et à s'avachir dans le canapé, juste pour briser cette perfection étouffante ! Seuls ses bandmates pouvaient la voir ainsi, puisqu'elle vivait avec eux. Même sa famille ne la voyait plus comme ça, mais bon... elle ne les voyait pas souvent, puisqu'ils étaient en Chine et qu'elle avait à peine le temps de s'asseoir en Corée, alors aller les visiter !

-« Je suis heureuse de vous rencontrer, monsieur Lee, et vous aussi, monsieur le manager.» dit-elle chaleureusement, sincère, contrairement à son agent.

Le manager ne fit que lui lancer un petit regard, la surveillant plus qu'autre chose, prêt à lui reprocher la moindre petite erreur après le rendez-vous, puis il sourit froidement, mais poliment à leurs invités. Les deux s'assirent aussi, alors qu'une équipe de secrétaire leur apportait à boire, ayant préparé des boissons selon leurs préférences. Li Xia prit soin de remercier poliment la secrétaire, comprenant malheureusement trop bien que celle-ci devait souffrir de conditions de travail similaires aux siennes... il valait donc mieux se soutenir entre employées de Satan.

-« Je suis plus que content de vous voir parmi nous! Je suis sûr que ce ''couple'' pourra nous être bénéfique à tous ! L'alliance de Lee Chae Jun, ayant marqué la seconde génération de la kpop et notre petite Cookie, d'un des plus grand groupes de la quatrième génération ! Les fans découvriront ainsi de nouvelles choses ! » dit-il avec son éternel sourire qui horripilait Li Xia.

La chinoise fut surprise, son expression la trahissant pendant une fraction de seconde, mais un sourire sincère vint étirer ses lèvres. Vraiment ? Ce n'était pas une mauvaise blague pour la torturer encore ? Son manager n'allait pas éclater de rire pour la traiter d'idiote d'y avoir cru avant de sortir un faux «mari» infect ?

-« Je serai honorée de travailler avec vous, j'ai toujours été une grande fan ! »
admit-elle avec un adorable sourire pétillant.

Son manager sembla surpris et lui lança un regard incertain, il pinça les lèvres, apparemment mécontent de voir une telle réaction. Lui qui pensait que la chinoise se plaindrait à cause de leur différence d'âge, elle était ravie !
CODE BY MAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweet-seoul.forumactif.com/t250-wang-li-xia-cookie-s-link
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand un projet est en train de se faire( pv Li Xia)   Dim 15 Juil - 15:46

On attendait qu'il soit fini de hurler pour enfin rentrer. En fait, mon manager ne voulait qu'on rentre pour le moment disant que c'était mal polis de couper une conversation. Enfin, c'est fini et on entre après avoir entendu des paroles plus que désagréable. Je ne savais pas vraiment à qui le manager parlait. Mon manager me parlerait comme ça, je crois que j'aurais depuis un moment piqué une crise.

En parlant de celui-ci, il fronce les sourcils pour me faire signe de ne rien dire. On entre et je crois reconnaître l'odeur du mensonge. Non, mais je vous jure l'image trop parfaite. Rien qu'avec la poupée qui se trouver devant moi. Poupée c'était bien les mots, parce que c'était genre la fille qui était trop parfaite pour être vrai. Je me retiens d'ouvrir grand la bouche. Je me force à sourire gentiment, pas pour elle non, mais à l'homme qui se trouve pas très loin d'elle. Je n'aime pas la façon dont il la regarde. -« Bonjour~ Prenez place, je vous en prie, mettez-vous à l'aise. »

Je sens bien le regard de mon manager dans mon dos qui doit prier de toute c'est force que je ne face pas une gaffe ou une réflexion. Je m'assois pour le moment bien gentiment , bien que j'ai une envie folle de casser cet image trop parfaite qu'il nous donne. -« Je suis heureuse de vous rencontrer, monsieur Lee, et vous aussi, monsieur le manager.»

Heureusement que les paroles de la jeune étaient sincères sinon, je crois que j'aurais fui. Puis l'homme intervient et là je crois que je vais vomir rien que son sourire vous donne envie de l'étrangler. Mon manager avait une de ses mains posées sur ma cuisse pour me pincer à tout moment. Je crois qu'il prend une sacrée protection parce que, même si je sais me tenir. Au bout d'un moment, je pique facilement. Bien que je suis le roi des manipulateurs voilà pourquoi les membres m'ont choisi comme leader du groupe. -« Je suis plus que content de vous voir parmi nous! Je suis sûr que ce ''couple'' pourra nous être bénéfique à tous ! L'alliance de Lee Chae Jun, ayant marqué la seconde génération de la kpop et notre petite Cookie, d'un des plus grand groupes de la quatrième génération ! Les fans découvriront ainsi de nouvelles choses ! »

C'était décider j'allais jouer le focus de service. Le lèche-bottes surtout avec ce mec, c'est le genre qui va se croire supérieur et ça va bien m'amuser. Oui, je peux être horrible quand ça me prend. Bien que quand je regarde à jeune femme, je lui fais un sourire franc et sincère avec peut-être une légère pitié dans la voix.

- Je suis moi aussi ravi de tous vous rencontrer. C'est un grand plaisir de faire ce projet en commun avec votre compagnie.

Si personne ne le voit je sens bien qu'on fait de lui mon manager soupir de joie. Puis, la jeune femme reprend la parole et là j'observe tous en l'écoutant le home. La grimace quand elle dit quelle heureuse. -« Je serai honorée de travailler avec vous, j'ai toujours été une grande fan ! »

Je souris franchement et cette fois c'est mon agent qui intervient en disant.
- Ravis que cela vos faces plaisir, nous ayons quelques choses à vous proposer ce qui fera un tremplin pour l’émission. Nous allons avoir le tournage du nouveau clip et on voudrait que Cookie participe dans les clips comme une des jeunes filles que Chae Jun drague.
Revenir en haut Aller en bas
Wang Li Xia

avatar

Date d'inscription : 30/01/2018
Messages : 115
: 90
Célébrité : Shi Xiao Shuo - Cookie
DC : Seo Sang Min || Park Minori || Satou Tsukiko
Age : 23
Métier/études : Chanteuse principale et visuel des GR7
Orientation : Se croit aromantique? Mais bon, elle se dit que c'est quelque chose de fluide et que rien n'est coulé dans le béton. Ça changera peut-être, peut-être pas.

MessageSujet: Re: Quand un projet est en train de se faire( pv Li Xia)   Jeu 19 Juil - 13:18



Quand un projet est en train de se faire
Li Xia ne savait pas trop ce qu'elle allait faire, le jour où son contrat allait toucher à sa fin. Elle n'avait certainement pas envie de rester à The Agency et l'idée de ne plus devoir côtoyer Satan était plus douce que ses petits gâteaux préparés avec amour ! Cela dit, la chinoise ne se voyait pas se séparer de son groupe. Ils étaient devenus sa famille coréenne, ceux pour qui elle ferait – et faisait – n'importe quoi. Dans sa tête, tout le monde continuait ensemble ou tout s'arrêtait, il n'y avait pas d'entre deux. Personne ne pouvait quitter le groupe et continuer seul, ils avaient passé un certain nombre d'années à s'entraîner ensemble, tout dépendant de chacun, puis ils avaient débuté et étaient ensemble depuis ces quatre dernières années. Joies, peines, rires, succès... Ils avaient tout partagé. Certes, Li Xia comprendrait qu'une personne ne quitte dans certaines circonstances... Malheureusement, elle l'avait bien fait, elle-même, avec sa première agence. Mais, elle ne souhaitait d'histoire aussi horrible à personne et elle se consolait en se disant qu'elle avait réussi à se faire une famille avec les GR7 comme elle avait réussi à s'en faire une avec les Sweenies, avec qui elle était sensée débuter. La vie aurait sûrement été plus douce avec cet autre groupe, l'autre agence avait ses défauts, à l'époque, elle n'avait pas su protéger la jeune adolescente de l'horrible soirée qui l'avait changé à jamais. Mais... est-ce que The Agency aurait pu la protéger? Probablement pas, non plus. Satan le montrait bien en torturant continuellement sa ''protégée'' sur ce sujet.

Elle était à ses côtés, se retenant de ne pas lui arracher les yeux puisqu'il était tout à fait infect. Un sourire aux lèvres, l'idole jouait son rôle. Elle ne voulait pas vraiment être ''sauvée'' par un autre, ne croyant plus aux contes de fées depuis ce fameux épisode. La chinoise ne voulait pas non plus faire pitié, certes, sa situation n'était pas idéale, mais elle pourrait la quitter. Ses parents payeraient pour le bris de contrat et le tout serait rapidement réglé. Li Xia le savait bien, mais, elle restait malgré tout, tenant tête à ce manager sociopathe, offrant son amitié et son support les plus sincères aux membres de son groupe. Son agence, son régime imposé et cette apparence qui lui avait été modelée lui donnaient tous l'air fragile, pourtant, la jeune femme n'avait jamais pensé à mourir. Tout abandonner n'avait jamais été une option pour elle. Elle avait toujours voulu se battre, réaliser son rêve et faire rêver les autres avec elle. On pouvait l'insulter, la torturer, lui faire vivre mille choses, son engouement pour la vie ne l'abandonnait jamais. C'est probablement parce que son manager avait su déceler cet esprit combatif dans ce corps chétif qu'il s'en prenait autant à elle, cherchant à en venir à bout. Il pouvait essayer autant qu'il le voulait, ce bougre, Li Xia savait qu'il n'arriverait jamais à la briser. La dynamique du duo devant eux semblait radicalement différente à celle qu'avait la jeune idole et son manager. Cela dit, elle s'en doutait de base. L'agence des Lovers5 avait plutôt bonne réputation, étant reconnu pour être chaleureuse et familiale. Puis, ayant été fan du groupe, la demoiselle avait vu plus d'une vidéo où ils semblaient être une petite famille de gamins surexcités et adorables. Rien qu'à ces vidéos, elle pouvait supposer qu'ils avaient beaucoup plus de libertés que les artistes de The Agency.

-« Je suis moi aussi ravi de tous vous rencontrer. C'est un grand plaisir de faire ce projet en commun avec votre compagnie. »

Le sourire de la jeune femme reste sur son joli visage enfantin, mais prend de légères teintes d'inquiétude, l'espace d'un instant. Le pauvre... certes, il doit dire ça par politesse comme toutes les idoles qui mettent les pieds dans une agence inconnue. Cependant, il n'en est pas moins qu'il n'a aucune raison d'être heureux de travailler avec The Agency. Les artistes sont talentueux, personne ne peut le nier, la plupart sont des anges, Li Xia peut l'assurer puisqu'ils sont ses collègues... mais l'équipe de management et ceux à la tête, qui contrôlent tout, personne n'aimerait travailler avec eux. La chinoise ne dit rien, ne pouvant se le permettre devant son Satan. Elle se contente d'admettre sa joie sincère à l'idée de travailler avec cette personne qu'elle a longtemps admiré. La demoiselle essaie de se concentrer sur le positif, Chae Jun travaillera davantage avec elle qu'avec sa compagnie comme tel, ainsi, il sera épargné du pire. Le sourire de son idole lui fait plaisir, ravivant les flammes de son petit cœur de fan des Lovers5. Elle a l'habitude de côtoyer des célébrités, c'est vrai, mais elle ne peut pas toujours rester de marbre devant tout le monde !

-« Ravis que cela vous fasse plaisir, nous avons quelque chose à vous proposer, ce qui fera un tremplin pour l’émission. Nous allons avoir le tournage du nouveau clip et on voudrait que Cookie participe dans les clips comme une des jeunes filles que Chae Jun drague. »

La jeune femme écoute attentivement ce que dit le manager de son homologue, buvant tranquille... jusqu'à ce qu'elle n'entende la dernière phrase. Là, elle s'étouffa un peu, chose qui arracha un sourire moqueur à son manager qui ne s'inquiétait pas le moins du monde de son bien. Li Xia n'avait pu s'empêcher d'être surprise par la proposition. La chinoise porte sa main devant ses lèvres, puis esquisse un petit sourire gêné, les joues légèrement roses. Certes, certes, elle allait participer avec lui à l'émission We Got Married, mais... en réalité, ça non plus, elle ne le réalisait pas trop. La chinoise avait tellement l'habitude qu'on ne lui donne une image pure, innocente... intouchable. Enfin, sauf dans le cas de son duo avec Nagisa. Mais outre ce duo, depuis ses débuts... elle n'avait toujours eu que des projets aux concepts qui la plaçaient dans le rôle d'une amie, d'une confidente, d'une sœur adorée... jamais vraiment comme une potentielle séductrice ou personne qu'on envisageait de séduire ! D'ailleurs... le simple We Got Married et ce drama qu'elle commençait allait surprendre les fans, leur laissant voir Cookie comme une potentielle amoureuse et non plus seulement comme cette petite sœur. Elle se demandait bien d'où venait ce changement soudain dans son image...

-« Hmmm... pourquoi pas? Mais... quel genre d'image voulez-vous lui donner? Nous essayons de la faire évoluer un peu, quittant tranquillement cette image d'enfant parce qu'elle ne pourra pas en jouer jusqu'à ses 30 ans... Cela dit, nous n'en sommes pas encore rendu à la mettre en sous-vêtements dans un lit avec un homme. Les fans seraient trop choqués par ce changement radical. » expliqua tout naturellement le manager, sachant bien que Li Xia elle-même serait trop choqué aussi !

La demoiselle était découragée par l'idée que The Agency ne pense qu'elle resterait avec eux jusqu'à ses 30 ans ! C'était un plan pour devenir fou ! Elle écarquilla d'ailleurs les yeux, stupéfaite et gênée en entendant qu'ils n'étaient pas rendus à la mettre dans une telle mise en scène. PARCE QU'ILS L'ENVISAGEAIENT POUR LE FUTUR ?! Personne n'allait lui demander si elle était à l'aise avec cette idée, n'est-ce pas ? On allait juste la lui imposer, le jour venu ? Li Xia hocha doucement la tête, détournant le regard, pendant une seconde. Elle devait quitter cette agence... Ses bandmates aussi, ils seraient beaucoup mieux ailleurs. La chinoise n'avait pas envie d'attendre que l'agence ne pousse son leader au suicide. Après tout, les artistes de The Agency se suicidant semblaient devenir monnaie courante, tristement... Deux en deux ans, l'idole trouvait que c'était beaucoup trop et que l'agence devrait se remettre en questions !

-« Personnellement... j'aimerais bien savoir quel sera le concept général du clip, je peux peut-être aider un peu plus~ »
proposa-t-elle gentiment, balayant ses réflexions sur l'enfer plus loin.

CODE BY MAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweet-seoul.forumactif.com/t250-wang-li-xia-cookie-s-link
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand un projet est en train de se faire( pv Li Xia)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand un projet est en train de se faire( pv Li Xia)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand vient la nuit...
» Projet de tram-train sur TRS 2008
» vermicelle
» LE PREMIER D'UNE LONGUE SERIE
» [RESOLU] DHD qui se décharge anormalement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Seoul :: Hors Jeu :: Les archives-
Sauter vers: