AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Behind closed doors || ft. Nagisa

Aller en bas 
AuteurMessage
Wang Li Xia

avatar

Date d'inscription : 30/01/2018
Messages : 67
: 42
Célébrité : Shi Xiao Shuo - Cookie
DC : Seo Sang Min || Park Minori || Satou Tsukiko
Age : 22
Métier/études : Chanteuse principale et visuel des GR7
Orientation : Se croit aromantique? Mais bon, elle se dit que c'est quelque chose de fluide et que rien n'est coulé dans le béton. Ça changera peut-être, peut-être pas.

MessageSujet: Behind closed doors || ft. Nagisa   Mar 3 Avr - 4:05



Behind closed doors
Li Xia fixait le sol en silence. Les larmes bordaient ses yeux, mais elle les retenait de toutes ses forces. La chinoise ne voulait pas lui donner le plaisir de la voir pleurer! Cela faisait déjà dix minutes que son manager lui criait des bêtises et lui disait des atrocités. Pourquoi? Pour la simple raison que l'idole était arrivée en retard de cinq petites minutes, la veille, à une simple pratique avec Nagisa pour leur nouveau projet. Le nippon n'avait pas eu l'air de s'en vexer, pour sa part, les autres membres du personnel n'avait rien dit non plus. Lili s'était tout de même excusée mille fois, se sentant mal de les avoir fait attendre même si elle avait une très bonne raison. Évidemment, elle n'avait pu se résoudre à partager cette raison avec tout le monde, c'était personnel... Li Xia n'avait cependant pas eu le choix de le dire à son manager, aujourd'hui, puisqu'ils avaient terminé de travailler trop tard la veille pour qu'il n'ait envie de discuter. S'attendant à subir ses foudres, la jeune idole s'était présenté en avance en salle de répétition comme il le lui avait demandé. Il était seul, lorsqu'elle était arrivée, chose qui la soulageait mais faisait naître une petite boule de peur au creux de son estomac, en même temps. Lili n'était pas à l'aise avec lui. Au début, il était gentil et tous les GR7 l'aimaient, mais... avec le temps... le groupe est devenu de plus en plus populaire et le manager a commencé à perdre la carte. Devenant tranquillement de plus en plus strict, puis commençant à crier, à leur reprocher la moindre petite erreur, à vouloir tout contrôler... Li Xia n'aimait pas quand il s'en prenait à Min-Ho en lui disant d'agir davantage en «vrai» homme, elle détestait qu'il ne la réduise à une image de poupée à qui on faisait faire n'importe quoi, sous le principe qu'elle est le visage du groupe... Elle le méprisait en silence quand elle remarquait l'expression changée sur le visage de Hyesung, après qu'il ait discuté en privé avec lui et ne pouvait s'empêcher de vouloir l'étrangler quand il disait quelque chose de blessant aux autres membres.

Elle n'avait pu réprimé une petite grimace en refermant la porte derrière elle, s'avançant lentement vers le manager qui attendait debout au milieu de la pièce. Il avait déjà l'air fâché... Ça annonçait bien... Li Xia le salua poliment, il coupa directement en disant qu'il voulait savoir pourquoi elle avait été en retard, la veille. Il savait que ce n'était pas à cause du drama dans lequel elle allait faire ses débuts, le tournage n'allait commencer que la semaine prochaine. En fait, Li Xia avait eu deux heures de libre avant la pratique, donc.. n'avait pas de raisons d'être en retard, non? La chinoise inspira profondément, cherchant le courage dans l'air de formuler les mots qui allaient lui coûter la tête. Pourquoi était-elle en retard? Parce qu'elle était avec son avocat. Le manager haussa un sourcil, affichant un air toujours aussi mécontent. L'idole soupira, puis finit par tout admettre, elle était avec son avocat puisque la police l'avait contacté puisqu'ils avaient reçu, de la part d'un anonyme, la fameuse vidéo de son viol. Son dossier était donc ouvert à nouveau et pourrait être rapidement clos avec cette preuve irréfutable. En réalité, la police avançait déjà sur cette histoire depuis quelques semaines et Li Xia s'arrangeait pour voir son avocat et les enquêteurs, si besoin, pendant ses quelques heures libres, ici et là. Elle n'en avait parlé à personne de l'agence, ne voulant pas les mêler à cette vieille histoire qu'elle gérait très bien toute seule. La chinoise se garda bien de lui dire qu'il était la dernière personne à qui elle avait envie d'en parler et que c'était pour ça qu'il n'en savait rien.

Oui, elle avait conscience que, du coup, le manager avait l'air d'un parfait imbécile. Un petit sourire moqueur se dessina sur ses lèvres, d'ailleurs, en l'entendant le lui reprocher avec rage. Il l'avait bien remarqué et cela ne faisait que l'énerver encore plus. Le manager avait commencé à la traiter d'idiote, lui disant que si ça venait aux oreilles des médias, tout le groupe pourrait en souffrir. Li Xia perdit son sourire, elle avait peur de cela, elle aussi... Elle doutait que cela viendrait à se produire, voulant faire confiance à la discrétion des policiers et représentants de la justice. Elle ne dit rien, le manager continua sur sa lancée, continuant de lui crier des bêtises de plus en plus méchantes et blessantes. La chinoise baissait de plus en plus la tête, commençait à se triturer les doigts et essayait de ne pas le laisser la faire culpabiliser.

-« Si tu n'avais pas été aussi stupide aussi! Tu ne pouvais pas faire comme toutes les adolescentes et te taper une petite orgie SANS la filmer?! » vociféra-t-il sans aucune délicatesse avec hargne.

Li Xia finit par lever les yeux, lui lançant un regard meurtrier.

-« Ah mais ne me regarde pas comme ça! Tu peux peut-être berner tes parents et les autres avec ton histoire larmoyante de petit viol à la con, mais tu ne peux pas me la faire à moi! Tu les as allumé et tu en avais envie! C'est juste que comme toutes ces petites p*tasses, tu as regretté après et pour sauver ton honneur, tu les as accusés de viol. » répliqua-t-il sans une once d'hésitation, sur le même ton glacial.

L'idole serra les dents, ses poings se refermant alors qu'elle se retenait de ne pas le frapper.

-« Donc, laisse tomber ton avocat et cette histoire, tu fais perdre du temps à tout le monde en jouant les victimes pour une erreur de jeunesse. Tu as pris ton pied avec plusieurs mecs, c'est tout. Garde-le pour toi et tout ira bien. Regarde la vidéo même, si ça te fais plaisir de revoir ça, mais n'arrive plus en retard pour cette connerie. Tu peux même te taper tout le monde à nouveau, si tu en as envie! Mais, ne filme pas et évite que ça ne devienne public! » ajouta-t-il, toujours aussi hautain et méprisant.

-« Arrêtez vos conneries. Je n'ai rien inventé pour sauver quoique ce soit et je cesserai de voir mon avocat quand mes violeurs seront en prison. Je ne suis arrivée en retard qu'une seule fois et de cinq minutes, je sais très bien me gérer. » répondit Li Xia, sur un ton glacial et exaspéré.

Si un regard pouvait tuer, le manager serait mort une bonne dizaine de fois déjà. Elle ne savait plus trop pourquoi elle avait envie de pleurer... parce qu'il l'insultait, répétait avec insistance qu'elle avait voulu être violée par ce groupe de personnes, disait que si ça venait à se savoir les GR7 seraient foutus par sa faute, parce qu'il la mettait dans une rage sans nom...? Il parlait tellement fort en plus, vociférant et criant, les gens devaient l'entendre dans le couloir.

-« Je ne suis pas ton petit leader plein de sentiments rose bonbon et trop naïf. Je ne suis pas tes parents qui croient tout ce que tu dis comme si ça palliait au fait qu'ils ne s'occupent pas de toi. Tu peux arrêter ta petite comédie. Je sais comment tu es au fond de toi, je le vois ton regard plein de désirs sur tout le monde qui s'approche de toi! » dit-il avec un sourire arrogant qui dégoûtait la chinoise.

Elle était absolument choquée et abasourdie par ce qu'il osait dire. Li Xia recula immédiatement lorsqu'il tendit une main vers son visage, refusant d'être touchée par lui.

-« Vous êtes une véritable ordure... » dit-elle avec dégoût, en le regardant dans les yeux.

Le manager esquissa un sourire maniaque, puis lui mit une gifle qui résonna dans toute la pièce. La chinoise en avait été surprise, n'ayant jamais été frappé de la sorte par le manager avant. Elle en avait presque perdu l'équilibre. La main sur sa joue qui brûlait et élançait, Li Xia lui lança un regard offusqué. Quelques larmes glissèrent sur ses joues.

-« Comment une fille qui se fait sauter par pleins d'inconnus sur vidéo peut me juger? » répliqua-t-il, la regardant avec dédain.

-« Ce n'était pas... » commença-t-elle à murmurer, serrant les dents en se tenant toujours la joue.

-« Ah! Nagisa! Au moins un membre qui sait être à l'heure! » coupa le manager, en souriant à l'autre idole comme si de rien n'était. « En avance, même! » souligna-t-il après avoir jeté un coup d'oeil à sa montre.

Li Xia avait ouvert grand les yeux, paniquant en comprenant que son bandmate arrivait au milieu de cette conversation. Si ça se trouvait, il avait tout entendu depuis le couloir, depuis le cadre de la porte... Il avait peut-être tout vu aussi, elle n'en savait rien. Elle avait été tellement énervée et blessée qu'elle n'avait pas porté attention au reste de la pièce. Le manager lui lança un petit regard, visiblement amusé par sa réaction, puis se retourna vers le nippon.

-« Bon allez, je te la laisse. J'ai autres choses à faire que de jouer avec elle, je suis attendu ailleurs. » reprit-il en se dirigeant vers la porte. « Ce n'est pas parce que je ne suis pas là pour vous fouetter que vous pouvez perdre votre temps pour autant, travaillez fort et dur. Faites attention aussi... si vous décidez de vous filmer... ça pourrait se retrouver sur internet... pour le plus grand plaisir de vos fans! » ajouta-t-il, narguant clairement la chinoise qui le foudroya du regard.

La chinoise resta plantée au milieu de la pièce, honteuse, gênée, confuse, blessée et en rage. Elle avait une énorme marque rouge, ayant littéralement la main du manager étampée sur le visage. Sa joue élançait douloureusement et brûlait, mais elle avait séché ses larmes et essayait de contenir ses émotions. Li Xia inspira profondément, puis releva les yeux vers Nagisa, hésitant à faire comme si de rien n'était... mais bon... c'était un peu gros...

-« Qu'est-ce que tu as entendu? » finit-elle par demander directement, ne supportant pas de ne pas savoir.
CODE BY MAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweet-seoul.forumactif.com/t250-wang-li-xia-cookie-s-link
Shin Nagisa

avatar

Date d'inscription : 30/03/2018
Messages : 33
: 20
Célébrité : Oh Sehun
DC : Min Hae Ru
Orientation : bi

MessageSujet: Re: Behind closed doors || ft. Nagisa   Dim 13 Mai - 22:02



Behind closed doors
Le jeune Nagisa s'était levé tôt ce matin, même s'il s'était couché tard la veille, puisque l'avenir appartient à ceux qui se lève tôt… Non, il avait simplement eu une subite envie d'aller aux toilettes, pour une vidange pas très sexy comme on pourrait dire, et ceux, par en haut. Promis, il arrêtera de forcer sur les produits laitier qu'il a du mal à digérer, malgré qu'il aime boire un bon chocolat chaud à n'importe quel moment de la journée. Alors, il avait passé la mâtiné à réviser le début de son texte, surtout celui pour son nouveau projet avec la visuel du groupe qu'ils avaient commencé hier soir, pendant quelques heures, malgré le retard de la Chinoise qui n'avait pas porté préjudice pour autant. Le japonais manquait un peu de mémoire, alors, même s'ils avaient un entraînement prévu dans quelques heures, il profita de son réveil prématuré pour essayer de mieux les retenir, pour ne pas oublier celles-ci une fois avec Li Xia. Il avait tenté de prendre un chocolat chaud pour s'aider, mais s'était ravisé, pour finalement prendre un bol de fraise, car on travaille mieux une fois l'estomac plein n'est-ce pas ? Alors le rappeur bossait pendant quelques heures, avait-il autre chose à faire ? Pas vraiment, il s'était déjà vêtu d'un pantalon blanc à poche, ainsi qu'un haut rappelant le drapeau américain et d'une simple veste rayée de noir et d'argent, il avait coiffé ses cheveux bruns pour les rendre un peu plus présentables qu'au matin, alors qu'il semblait y avoir eu une guerre à l'intérieur, le rappeur bougeant beaucoup dans son sommeil. 

Le garçon avait fini son paquet de fraise, il était donc parti de laver les dents, avant de regarder l'heure. Il avait encore du temps, mais le rappeur n'était pas patient pour un sous, et l'envie de partir de l'appartement se faisait de plus en plus ressentir. Après tout, ça n'allait pas le tuer d'arriver en avance non ? Il pourrait se poser un peu avant l'arrivée de tout le monde peut-être ? Le rappeur prit quelques affaires de rechange et une bouteille d'eau dans un sac qu'il jeta nonchalamment sur son épaule avant de sortir de sa chambre et du dortoir, direction la salle d'entraînement. Les mains dans les poches, le garçon passa dans les couloirs, sans se presser non plus, étant à l'avance déjà. Seulement, Nagisa fut surpris d'entendre des voix dans la salle à son arrivée, bien que cela ressemble plus à une engueulade qu'une discussion. Il vérifie rapidement l'heure sur son téléphone au cas où, il se pourrait qu'il est trop traîné dans les couloirs, mais non, il est bien en avance sur l'horaire indiqué de son entraînement. A-t-il le droit d'entrer ? Surtout qu'avec ce qu'il entend, cela à l'air assez mouvementé et personnelle. Mais en même temps, peut être que son entré calmera les choses entre le manager et Li Xia. Il regarda une dernière fois son téléphone avant de le ranger et de rentrer dans la pièce, bien que visiblement, personne ne l'avait remarqué directement. Comment doit-il prendre cela ?  Il allait parler après avoir refermé la porte sans bruit, quand Li Xia se reçoit un baffe, laissant Nagisa presque aussi choqué que la visuel, restant la bouche ouverte, comme si on l'avait mis sur pause. Il ne s'était pas vraiment attendu à de la violence de la part du manager et honnêtement, il hésitait à repartir la queue entre les jambes avant d'être remarquer ou s'énerver à son tour contre le manager. Seulement, la dernière fois qu'il s'était énervé, il y avait eu un mort. De toute façon, le tyran l'avait remarqué avant qu'il réagisse. Le rappeur se ressaisi, enfonçant à nouveau ses mains dans ses poches en saluant son interlocuteur avec nonchalance. Il espérait seulement que celui-ci se barre rapidement, ne voulant pas rester dans la même pièce que lui. Il l'écoutait parler, sans répondre, le regardant faire son petit manège jusqu'à qu'il reparte vers la porte en sortant des âneries encore. Le garçon ne prit pas la peine de se retourner, restant dos au manager jusqu'à qu'il entend la porte se fermer derrière lui, le laissant seul avec la jeune fille. Il ne bougea pas quelques minutes, jusqu'à que la voie de Li Xia ne s'élève à nouveau dans la salle. Le garçon rejoint le coin de la salle pour poser son sac et récupérer sa bouteille d'eau. 

« - J'ai entendu plus que j'aurais dû j'imagine. »

Il revient vers son amie avant de lui tendre sa bouteille d'eau, tout en restant sérieux.

« - Tiens si ça peut te remettre un peu sur pied. »

Il ne savait pas trop quoi dire, ni quoi faire dans ces moments-là. Il aurait bien remis le manager à sa place, seulement, ce n'était pas une bonne idée. Mais il n'était pas doué pour réconforter les gens, surtout quand il s'agissait d'une fille, ayant évolué plutôt dans des univers masculins.

« - Si tu veux, tu peux aller te reposer, je dirais au manager que tu as bossé avec moi. Ou même aller prendre l'air.»
CODE BY MAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wang Li Xia

avatar

Date d'inscription : 30/01/2018
Messages : 67
: 42
Célébrité : Shi Xiao Shuo - Cookie
DC : Seo Sang Min || Park Minori || Satou Tsukiko
Age : 22
Métier/études : Chanteuse principale et visuel des GR7
Orientation : Se croit aromantique? Mais bon, elle se dit que c'est quelque chose de fluide et que rien n'est coulé dans le béton. Ça changera peut-être, peut-être pas.

MessageSujet: Re: Behind closed doors || ft. Nagisa   Dim 20 Mai - 20:19



Behind closed doors
Les yeux presque aussi rouges que sa joue à cause des larmes, le cœur battant au même rythme que sa joue lui élançait, elle restait silencieuse. Le manager avait encore dépassé les bornes. Ça devenait tranquillement trop pour elle et elle se demandait comment elle allait faire lorsque leur contrat avec Agency toucherait à sa fin. Non, elle ne voulait pas quitter les GR7 et ne voulait pas se séparer de ses bandmates... mais est-ce qu'elle tiendrait le coup, si elle restait dans cet atmosphère toxique? Ou est-ce qu'elle ne finirait pas par connaître le même sort que leur sunbae, Jiyeon, et elle se suiciderait aussi? La chinoise ne voulait pas en arriver là, cela dit. Elle n'y pensait pas encore... du moins, pas tous les jours... Mais dire qu'elle n'y pensait jamais serait mentir. Entre le suicide de sa sunbae, l'an passé, la mort de son idole et mentor, il y a trois mois de cela, et à présent cette vidéo qui refaisait finalement surface... Elle connaissait son lot d'émotions fortes. Ses bandmates étaient au courant pour ses deux deuils, c'était quelque chose qu'elle pouvait difficilement cacher puisqu'il s'agissait de deux personnes publiques avec qui elle avait entretenu des relations sincères. Pour la vidéo... c'était autre chose, jusqu'ici, elle avait pu vivre sans leur en parler. Seul Min Ho était au courant des détails de base... Elle avait été le voir, un peu avant les débuts du groupe, puisqu'il était le leader et lui avait partagé son histoire. Li Xia ne l'avait pas tellement fait de gaieté de cœur, mais... sachant qu'il y avait une vidéo, quelque part de ça... La chinoise avait eu peur que celle-ci ne devienne publique et qu'en plus de lui faire vivre son pire cauchemar ne vienne faire couler le groupe avec elle. Min Ho avait été compréhensif et l'avait rassuré comme il le pouvait, à l'époque. Ils avaient ensuite débuté et jusqu'à ce jour, tout avait été calme, de ce côté-là...

Le calme avait fini par être brisé, la vidéo ayant été envoyée à la police et Li Xia se retrouvant à nouveau étouffée par cette affaire. Elle qui tentait de vivre sa vie normalement comme si ce n'était jamais arrivé. La chinoise essayait de relativiser, de se dire que c'était la dernière ligne droite à traverser avant d'en être complètement libérée. Ce serait difficile, mais elle y arriverait. Dans un monde idéal, aucun de ses bandmates n'avait besoin de le savoir... Enfin, Lili envisageait d'en parler à Min Ho, question qu'il soit prêt mentalement, si jamais un journaliste mettait la main sur l'histoire et décidait de crier au scandale... Tous les yeux seraient alors sur elle et donc, par extension, sur le groupe. Sauf qu'elle n'avait pas vraiment dans l'idée de partager le pire moment de sa vie avec les six autres membres du groupe! C'était trop pénible et embarrassant, elle ne voulait pas qu'un d'eux ne change d'attitude avec elle à cause de cela.... Sauf que, bien évidemment, elle ne vivait pas dans un monde idéal et si ça se trouvait, son horrible secret venait d'être entendu par une personne à qui elle n'avait pas planifié d'en parler. Elle finit par briser son silence pour lui demander de quoi avait-il été témoin. Li Xia ne nourrissait pas une tonne d'espoirs, mais... elle en avait un peu quand-même.

-« J'ai entendu plus que j'aurais dû j'imagine. »

La chinoise grimaça en détournant le regard, évidemment, ça aurait été trop beau.

-« Tiens si ça peut te remettre un peu sur pied. »

Elle hésita un peu, honteuse à l'idée qu'il ait entendu, puis soupira en prenant la bouteille. Un petit « merci » traversa ses lèvres, alors qu'elle hochait doucement la tête. La bouteille étant fraîche, elle la posa directement sur sa joue brûlante. Une petite plainte lui fut arraché par ce contact dur et contrastant, mais, ça aidait un peu.

-« Si tu veux, tu peux aller te reposer, je dirais au manager que tu as bossé avec moi. Ou même aller prendre l'air. »

-« Non... c'est gentil, mais... je ne vais pas lui donner raison... » répondit-elle, sans la moindre hésitation, en levant les yeux vers Nagisa.« Tu l'as entendu, j'imagine... J'ai vécu pire que ça, après tout... donc, je vais y survivre! » ajouta-t-elle avec un sourire beaucoup trop forcé et un petit rire nerveux, alors qu'elle détournait à nouveau les yeux.

Li Xia inspira longuement et expira lentement, cherchant à retrouver un certain calme.

-« S'il-te-plaît... ne dis pas aux autres ce qui s'est passé... Surtout pas à Min Ho... Il est au courant pour mon passé, donc, s'il savait comment le manager en parle... » dit-elle en grimaçant, relevant à nouveau son regard vers lui. « Je ne veux pas qu'il ne s'attire d'ennuis par ma faute. » expliqua-t-elle brièvement.

L'idole se mordilla la commissure des lèvres, puis soupira. Elle finit par s'asseoir en tailleur par terre, puis tapota doucement le sol, invitant son ami à en faire de même. Oui, elle allait se mettre au travail et elle n'allait pas les retarder, mais... elle avait besoin de se calmer... et de mettre les choses au clair. Li Xia était très hésitante, plutôt mal à l'aise aussi, ce n'était jamais agréable de devoir parler de ça, surtout en ce moment.

-« Tu te rappelles... quand on s'est rencontrés? On était trainees... et à l'époque... je sursautais toujours quand... toi ou n'importe quel garçon me touchait... J'étais nerveuse, il m'arrivait de me retenir pour ne pas pleurer, j'étais mal à l'aise... et je ne parlais presque pas aux garçons... Tu ne t'es jamais demandé pourquoi? » demanda-t-elle, tout doucement. « Quoiqu'il y avait pas mal de rumeurs, dans l'agence... » ajouta-t-elle, encore découragée par celles-ci.
CODE BY MAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweet-seoul.forumactif.com/t250-wang-li-xia-cookie-s-link
Shin Nagisa

avatar

Date d'inscription : 30/03/2018
Messages : 33
: 20
Célébrité : Oh Sehun
DC : Min Hae Ru
Orientation : bi

MessageSujet: Re: Behind closed doors || ft. Nagisa   Mer 13 Juin - 17:05



Behind closed doors
Nagisa restait calme, neutre face à la situation. Il avait bien compris qu'il avait entendu plus qu'il en avait le droit et il ne pouvait pas vraiment le nier, ou faire semblant de n'avoir rien entendu. Cette situation le mettait fort mal à l'aise au fond de lui, ne voulant pas que leur relation peu présente en soit détérioré. Nagi était le genre de personne qui se fiche pas mal du passé des autres, du moins, il ne cherchait pas plus que ça à savoir ce qui était arrivé à untel ou untel, comme un petit fouineur. Évidemment, si un ami vient lui parler et ne demande qu'une oreille attentive pour soulager le poids sur ses épaules, le jeune homme le ferait volontiers, bien qu'il n'était pas forcément de bon conseil, ayant lui même du mal à suivre ce qu'il conseillait au autre. Li Xia ne lui devait rien et il avait surpris une conversation qui aurait dû rester entre la demoiselle et le manager. Il c'était mis dans le genre de situation où il ne savait pas comment agir, comment ne pas laisser un malaise entre eux, alors que les paroles du manager restait un peu trop pressante, du au choque de l'entendre dire des ineptie pareille, et par un tel acte de violence injustifié.

Alors, le rappeur décida de rester naturelle, à quoi bon changer, ça ne ferait qu'envenimer les choses. Silencieux, il avait agi simplement, répondant peut-être avec un petit temps de retard par rapport à la question, en y répondant à moitié. En réalité, il était gêné d'aborder ça, bien qu'ils ne pouvaient pas faire semblant, de faire comme si rien n'était arrivé. En même temps, c'était ses affaires à elle, il voulait bien la soutenir, mais il n'était pas du genre à vouloir qu'elle se justifie, qu'elle explique, si elle n'en a pas envie. Sortant sa bouteille d'eau, il la tend à son interlocutrice, qui la colle à sa joue blessé, bien que le but premier était qu'elle boive pour se remettre les idées en place. Il ne dit rien de plus, si cela la soulager, ça lui convenait. Au moins, elle n'avait pas refusé son aide, ou du moins, sa tentative d'aide, ne sachant que faire d'autre, à part lui proposer de sortir de ce lieu qui peu parfois sembler étouffant. Offre vivement refusé, chose que compris un peu le coréo-japonais, qui avait deviné que la visuel n'avait pas l'intention de se laisser mettre six-pied sous terre par un homme trop ambitieux, pas vraiment capable de s'élever sans le groupe à la popularité montante.

« - D'accord, si tu préfères rester, cela me convient aussi. »

Il ne pouvait pas vraiment la forcer à sortir, si Lili se sentait de faire l'entraînement, malgré le coup qu'elle venait de prendre, aussi bien physique que morale, il ne la contredira pas, se contenta de veiller à ce qu'elle aille le mieux possible dans ces circonstances. Après tout, même s'ils n'étaient pas les plus proches du groupe, la demoiselle restait une amie malgré tout et l'appréciait tout de même. Et s'ils allaient bosser ensemble, il valait mieux pour eux de crever l'abcès et de se sentir au mieux pendant leur boulot et leur vie au quotidien. Il l'écoute lui demander de tenir sa langue, bien qu'il n'avait pas l'intention dans parler, sachant garder un secret.

« - Je n'avais pas l'intention d'en parler, c'est ton histoire, tu en parles à qui tu veux, si tu le veux, je suis pas là pour rapporter. »

Il s'assoit lorsqu'elle l'invite à se poser à côté d'elle, la laissant se calmer, bien qu'elle ait l'air toujours aussi mal à l'aise, malgré que le garçon essayait de ne pas la stresser davantage, agissant naturellement, montrant au mieux que son attitude ne changerait pas envers elle, il n'allait pas devenir hypocrite à souhait, ni abjecte comme leur stupide manager. Il l'écouta, repense au passé, à leur rencontre et leur début compliqué.

« - J'ai été un peu surpris, mais c'est tout… Ton passé à fait de toi ce que tu es aujourd'hui et théoriquement, je n'avais pas à le savoir si tu en avais pas envie. Les choses ont fait que j'en ait entendu trop, j'en suis désolé. »

En réalité, le garçon se demandait vraiment si c'était une coïncidence en connaissant les fourberies du manager, mais n'en dit rien. Il savait que leur manager connaissait les habitudes du rappeur, celle surtout d'être souvent en avance sur les horaires d'entraînement. Nagisa était souvent bien trop stresser d'arriver en retard qu'il faisait un sorte d'arriver au moins cinq minutes à l'avance. Il ne voulait pas vraiment avoir de remontrance sur sa ponctualité et sur le reste à vrai dire, s'étant fixé comme objectif de satisfaire le plus de monde possible dans sa vie. Mais cela ne peu être qu'un hasard, vu qu'il avait du mal à s'imaginer que le manager avait prévue toute la conversation depuis le début. Il soupire et se passe une main dans les cheveux.

« - quoi qu'il en soit, sache que même si on est pas aussi proche que tu ne l'es avec le reste du groupe, je soutiendrais quoi qu'il arrive. »

Il voulait au moins la rassuré sur se fait, il n'allait pas la lâcher pour une histoire passé, causé par des gars peu fréquentable et méprisable.
CODE BY MAY




sorry:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Behind closed doors || ft. Nagisa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Behind closed doors || ft. Nagisa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Seoul :: Séoul :: Seoul North :: The Agency-
Sauter vers: