AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Drôles de circonstances ... [PV Kang Heechul]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kim Tomoya

avatar

Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 377
: 181
Célébrité : Kim Jaejoong
DC : Han Eunae - Seo Hyesung - Lee Hana
Adresse : Seoul North
Age : 32
Métier/études : Pédiatre
Orientation : Amoureux même si ca fut laborieux entre eux.

MessageSujet: Drôles de circonstances ... [PV Kang Heechul]    Jeu 8 Fév - 21:44

  • Kim Tomoya
  • feat Kang Heechul
Drôles de circonstances ...
(06/02/2018)


Cela faisait maintenant près de cinq ans que je travaillais en tant que médecin-pédiatre et je n'avais jusque là jamais été accusé de négligences professionnel ayant entraîné la mort de mon patient.  C'était quand même un miracle pour le jeune médecin que j'étais mais ca ne pouvait pas durer vu que ca avait fini par arriver et je ne comprenais pas réellement ce qui permettaient aux parents de la petite patiente que j'avais vu mourir sous mes yeux malgré tout mes efforts vains, de dire que j'étais responsable de sa mort.  

Je me souviens très bien du cas de cette petite fille qui était arrivé aux urgences avec un grave détresse respiratoire qui était inexplicable par ses parents, qui l'avait trouvé ainsi d'un coup dans sa chambre à coucher et qui visiblement ne comprenait pas l'état aussi alarmant de leur fillette.  Je l'avais directement mis sous assistante respiratoire, l'intubant pour faciliter l'arrivée d'air dans les poumons de l'enfant. Et après un examen manuel de l'enfant j'avais fait une batterie de test, tout y étaient passé, test sanguins, radios, ponction lombaire … Des tests lourds à porter pour cette petite fille déjà physiquement en détresse. Et malgré tout mes efforts après deux heures d'acharnement pour trouver ce qu'elle avait, elle avait fini par faire un arrêt cardiaque.  J'avais donc pratiqué un massage pour faire repartir le petit cœur qui n'avait jamais repris de rythme sinusale et donc qui avait entraîné la mort de cette jeune enfant.  

Je n'aimais pas perdre mes patients parce qu'à mes yeux c'était un échec cuisant, je ne me prenais pas pour Dieu mais j'avais fait médecine dans l'idée de sauver un maximum de personnes et pas pour voir mourir sans en comprendre les raisons mes patients.  Je savais très bien que c'était une vision naïve et idéaliste de mon travail, je le savais mais c'était la mienne.  Après tout chaque médecin avait prononcé un serment qui me donnait des devoirs envers mes patients, je tentais de respecter toujours ses mots qui n'étaient pas qu'un simple discours à mes yeux mais une réelle loi de mon métier.  

Je respectais toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. J’intervenais pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne fessais pas usage de mes connaissances contre les lois de l’humanité.J’informais les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences. Je ne trompais jamais leur confiance et n’exploitais pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences. Je donnais mes soins à l’indigent et à quiconque me les demandera. Je ne me laissais pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire.

Admis dans l’intimité des personnes, je taisais les secrets qui m'étaient confiés. Reçu à l’intérieur des maisons, je respectais les secrets des foyers et ma conduite ne servais pas à corrompre les mœurs. Je fessais tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongeais pas abusivement les agonies. Je ne provoquais jamais la mort délibérément. Je préservais l’indépendance nécessaire à l’accomplissement de ma mission. Je n’entreprenais rien qui dépasse mes compétences. Je les entretenais et les perfectionnais pour assurer au mieux les services  qui m'étaient demandés.

J’apportais mon aide à mes confrères ainsi qu’à leurs familles dans l’adversité. Que les hommes et mes confrères m’accordent leur estime si j'étais fidèle à mes promesses et je me sentirais déshonoré et méprisé  si j’y manquais. C'était ainsi que j'exerçais ma profession alors quand j'avais reçu quelques jours cette convocation du tribunal qui m'accusait d'être le responsable de la mort de ma petite patiente, je n'avais pas compris ses parents qui m’accusaient d'être celui qui avait tué leur enfant alors que l'autopsie réalisait par la suite, avait indiqué un choc anaphylactique qui avait entraîné la mort de l'enfant.  Cette dernière avait visiblement mangé un produit dont elle était allergique qui avait fini par tué la fillette.  Je n'avais aucun moyen de la sauver enfin si, si les parents avaient été capable de répondre posément à mes questions plutôt que de m'agressait quand près d'eux j'avais cherché à savoir ce que la petite avait pu mangé ou fait dans les heures précédents le drame.  

J'aurais sans doute pensé à un choc allergique si j'avais su dans ses antécédents que la petite était atteins de grand nombre d'allergie alimentaire et malheureusement même si on faisait attention à ce genre d'enfant il arrivait ce genre d'accident mais une piqûre du bon produit permettait un rétablissement totale de l'enfant. Or les parents ne m'avaient pas aidé à poser le bon diagnostic pour leur enfant et j'avais du faire seul mes déductions. Et comme l'enfant n'était pas suivi par mon hôpital pour ses lourdes allergies je n'avais pas pu le savoir non plus. Ce n'était pas me donner des raisons de dire cela, ce n'était que la triste vérité en fait.  J'avais réellement fait tout ce qui était dans mon pouvoir pour la sauver et la batterie d'examen du dossier le prouver …

L'hôpital m'avait conseillé de faire appel à un avocat pour me protéger lors de cette procédure, l'hôpital était lui même protégé par son propre avocat, j'avais fait appel à l'homme qu'un de mes collègues m'avaient conseillé qui était semble-t-il l'un des pontes du barreaux de la ville.  Je lui avais fait appel dans la foulée et c'était pour ca que je me retrouvais d'un coup devant l'immense maison de ce dernier après ma dernière garde le soir même, ayant été mis à pied pendant le temps de l'instruction du dossier.  En plus de me traiter d'assassin par ce procès, les parents de cette petite fille me retirait ce que j'avais de plus précieux dans ce monde, mon métier de pédiatre. J'étais vraiment pas bien dans mes baskets ce jour là mais je devais pas me laisser abattre, je n'avais rien fait de mal à cette enfant j'en étais convaincu pour avoir relis le dossier un nombre incalculable de fois j'en étais convaincu.  

Je frappais à la porte de l'immense villa où vivait l'avocat qui m'avait demandé de venir à son domicile ce soir là, j'étais étonné par une telle demeure, j'aurais jamais pensé que des avocats spécialisés dans le pénale pouvais gagner autant d'argent.  Au bout de quelques minutes, un domestique m'ouvrit la porte et je me présentai à lui en lui disant que j'avais rendez vous avec maitre Kang, chose à laquelle on me demanda lequel, je compris alors que mari et femme faisait le même métier visiblement.  Je répondis naturellement que c'était avec le monsieur que j'avais rendez vous et on me laissa là, le temps d'aller le prévenir.  

Je resta dans le hall qui était presque aussi grand que mon appartement dans son entier, j'étais vraiment impressionné de me trouver dans un tel lieux et je me permis de regarder tout autour de moi sans trop bouger, me permettant pas de me rapprocher des objets luxueux de l'endroit qui attirait mon œil quand même cependant mais je n'oubliais pas que d'une je n'étais pas là pour ca, et de deux je n'étais pas chez moi.  Mon regard fut attiré par un mouvement à l'étage, et je vis un jeune homme passait, mais je détournais bien vite les yeux, pour ne pas mettre mal à l'aise l'inconnu, vu qu'on m'avait souvent dit que j'avais un regard dérangeant et trop inquisiteur ce que je n'avais jamais réellement compris en réalité mais bon ca c'était une autre histoire.  J'attendis donc tranquillement le maître de maison qui semblait pas presser de venir à ma rencontre ce qui m'énerva, je n'étais pas l'homme le plus patient du monde si il me faisait souvent attendre comme ca, ca n'allait pas aller pour avoir de bon rapport avec lui du tout.  



Dernière édition par Kim Tomoya le Jeu 29 Mar - 18:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://butterfly-of-imagination.skyrock.com/
Kang Heechul
Fondachou ♡
avatar

Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 46
: 35
Célébrité : Kim Min-Seok
DC : Min-Ho, Yoshi, Tae Yong
Adresse : Dans la villa de ses parents dans Seoul North
Age : 21
Métier/études : Etudiant en droit par obligation, sinon essaie de devenir idole
Orientation : Il ne sait pas ? Il n'a jamais eu de relations amoureuses, beaucoup trop pris dans ses études pour se concentré là-dessus... Certains diraient asexuel.

MessageSujet: Re: Drôles de circonstances ... [PV Kang Heechul]    Ven 9 Fév - 3:58

drôle de circonstance ft. tomoyette

Le jeune garçon qui rêvait de la kpop rencontre le pédiatre qui se retrouve dans de sales draps.
Heechul était assit sur sa chaise de bureau. Il étudiait tranquillement les pistes fictives que son professeur avait donné pour résoudre un meurtre fictif et pour passer un procès fictif également. Le jeune étudiant en avait en quelque sorte marre de ces études forcées, il voulait battre de ses propres ailes… Devenir l’idole qu’il a toujours voulu être ! Mais ses parents n’étaient pas d’accord sur ce point, ne voulant pas que leur fils devienne une star et qu’il soit trop pouponné par les médias. Ils voulaient que leur fils devienne un vrai homme, comme ils disaient. Mais Heechul se devait d’obéir à ses parents, il avait même songé à abandonner son rêve pour se noyer dans ses études de droits. Une chose idiot, oui. Il était sagement installé à essayer de trouver des indices qui pourraient incriminer le suspect numéro un, mais le jeune garçon avait aucunes pistes. L’homme était le seul suspect, mais il n’y avait aucunes pistes qui étaient reliées à lui. Pourtant, un témoin avait affirmé qu’il était sur la scène de crime au moment précis. Un crime trop parfait ? Au mauvais endroit, au mauvais moment ? Bonne question, Heechul n’en savait clairement rien.

Il abandonna après trente minute de creusage de crâne. Il soufflait fermant son cahier et sortant de sa chambre. Il remarquait alors un homme en bas, quelqu’un qu’il n’avait jamais vu. Qui était-il et qu’est-ce qu’il fichait ici ? Heechul s'empressait d’aller voir son père pour en savoir plus, mais il remarquait le brève regard de l’homme, il en avait soudainement la chair de poule. Trop peureux, on dirait. Alors qu’il toquait à la porte de la chambre de son père, ce dernier ouvrait sauvagement la porte, ce qui avait eut pour don de faire sursauter l’étudiant. Il déglutissait lorsqu’il croisait le regard furieux de son père.


- Qu’est-ce que tu veux Heechul ?

L’étudiant soupirait.

- Il y a quelqu’un qui t’attend toi, ou maman en bas…

Son père marmonnait dans sa barbe. Clairement, la relation entre Heechul et son père était au plus bas, ils ne s’entendaient clairement pas. Son père, avait même insulté le monde de la kpop, disant que ce monde n’était rien sauf nocif pour la santé des jeunes et qu’il faudrait plutôt écouter les vieilles chansons traditionnelles. Heechul se sentait insulté et ne préférait même pas répondre aux paroles de son père. Il ne savait même pas s’il se rendait compte qu’il fallait avancer dans le futur et non dans le passé.

- J’arrive dans trente minutes environs. Débrouille-toi pour l’occuper pendant ce temps.

Il fermait la porte au nez de son fils. Heechul fermait ses yeux, soupirant une nouvelle fois. Il regardait une nouvelle fois, en mode ninja, bien évidemment. Si l’homme était toujours là. Pourquoi c’était lui, qui devait toujours occuper les invités quand son père prenait une plombe pour se préparer. En réalité, il savait même pas s’il se préparait ou s’il faisait autre chose, comme se droguer. Ce qui était probable. Prenant son courage à deux mains, le jeune garçon descendait les marches interpellant au passage l’homme.


- Bonsoir ! Commençait Heechul. Qui êtes-vous ?


L’étudiant s’approchait tranquillement de l’homme, avec un petit sourire pour être poli. Le jeune homme n’était jamais à l’aise lorsqu’il était devant une personne inconnue, mais il devait surpasser ses peurs afin de pouvoir devenir une idole. Il était tellement fan de Chin-Hae, il le trouvait incroyable ! Et puis les GR7, oh… Le monde de la kpop le faisait rêver.


- Vous voulez quelque chose à boire, en attendant mon père ?

acidbrain

________

    i'm dreaming too much

    am I too childish to understand that this is not what my parents hoped for as a future? I can not really do anything, it's destiny that I chose, why nobody wants to understand it?(c)endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Tomoya

avatar

Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 377
: 181
Célébrité : Kim Jaejoong
DC : Han Eunae - Seo Hyesung - Lee Hana
Adresse : Seoul North
Age : 32
Métier/études : Pédiatre
Orientation : Amoureux même si ca fut laborieux entre eux.

MessageSujet: Re: Drôles de circonstances ... [PV Kang Heechul]    Ven 9 Fév - 14:19

  • Kim Tomoya
  • feat Kang Heechul
Drôles de circonstances ...
(06/02/2018)


Je ne sais pas trop combien de temps dura mon attente réelle mais je sais bien que ma patience ne fut pas récompensé car je te vis toi arrivé, je te regardais longuement sans rien dire dans un premier temps. Je pris le temps de t'observer attentivement le temps que tu viennes à ma rencontre en descendant les escaliers puis j'attendis que tu me parles.  Je me demandais qui tu pouvais être mais une chose était sûre et certaine tu n'étais certainement pas le maître des lieux et à tes questions cela se confirma vu que tu me demandais clairement qui j'étais donc tu n'étais pas l'avocat que j'attendais, en même temps tu ne devais pas être très vieux c'était quand même logique.  Je fis un signe de tête en te disant

"Bonsoir je suis Kim Tomoya, j'ai rendez vous avec votre père je pense. "

C'était vrai j'étais là pour ça et quand tu me proposa par la suite je hochais la tête en disant

"Je veux bien un café si c'est possible s'il vous plaît ? "

J'aurais très bien pu te tutoyer vu que tu étais plus jeune que moi mais je n'avais pas été élevé de cette manière à tutoyer naturellement les gens que je ne connaissais pas.  Et ton âge ne faisait pas que je devais te manquer de respect et si il y avait une chose que j'avais appris dans mes années de travail à l'hôpital c'est que le respect des patients étaient une chose très appréciés par les gens en générale.  Je te regardais longuement puis finit par te demander poliment

"Vous savez si votre père en a pour longtemps ? Parce que je n'habite pas vraiment très loin mais j'ai une longue journée et je ne voudrais pas rentrer très tard chez moi."  

C'était vrai j'avais réellement qu'un souhait à l'heure actuelle c'était rentré chez moi et me laissait tomber sur mon canapé avant de me laisser aller à ce que je faisais très rarement. Bien sur avant j’appellerais sans doute mon ami pour le rassurer sur le fait que j'étais bien rentrer à la maison, une chose que j'avais pris l'habitude depuis quelques temps déjà. Mais après ca je pourrais enfin boire tous l'alcool que j'avais à la maison pour boire et oublier un moment tout ceci, je n'allais pas bien et je n'avais pas envie de perdre ce pourquoi j'avais raté dans de choses dans ma vie dernièrement.  Et même si depuis quelque temps j'avais pris ma vie en main, me trouvant du temps libre pour le passer avec les gens que j'aimais... J'avais sacrifié beaucoup d'amitié par amour de mon travail et ce procès allait me retirer tout ça.  

Et même si on m'innocentait je savais pas si je m'en sortirais avec aucune casse de cette affaire.  Je n'aimais réellement pas la situation dans laquelle j'étais et je serai sans doute maintenant plus vigilant pour trouver le diagnostic idéal pour mes patients, il était hors de question que je ne perde à nouveau un patient et que je sois encore accusé de meurtre parce que c'était quand même ca qu'on me reprochait dans le cas présent.  Et c'était vraiment la pire épreuve de ma vie, je ne m'en sortirais réellement pas indemne de tout cela.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://butterfly-of-imagination.skyrock.com/
Kang Heechul
Fondachou ♡
avatar

Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 46
: 35
Célébrité : Kim Min-Seok
DC : Min-Ho, Yoshi, Tae Yong
Adresse : Dans la villa de ses parents dans Seoul North
Age : 21
Métier/études : Etudiant en droit par obligation, sinon essaie de devenir idole
Orientation : Il ne sait pas ? Il n'a jamais eu de relations amoureuses, beaucoup trop pris dans ses études pour se concentré là-dessus... Certains diraient asexuel.

MessageSujet: Re: Drôles de circonstances ... [PV Kang Heechul]    Mar 13 Fév - 2:41

drôle de circonstance ft. tomoyette

Le jeune garçon qui rêvait de la kpop rencontre le pédiatre qui se retrouve dans de sales draps.
Accueillir les invités était toujours une chose plutôt tendue pour l’étudiant. Et encore, les clients de ses parents c’était une chose plutôt désagréable de les accueillir, surtout quand la personne est vraiment coupable, quand c’est un pédophile ou autre chose à faire. Alors, cette fois-ci, Heechul se demandait ce que ce monsieur avait fait pour qu’il ait besoin de l’aide des plus grands avocats de Séoul, aka, les parents du jeune étudiant. Alors qu’il prenait un air agacé lorsque l’homme avoua qu’il était là pour un rendez-vous avec son père, se faire défendre par un homme qui ne pense qu’à son succès est une chose assez immonde à savoir. Heechul hochait alors la tête pour dire que c’était possible qu’il boive un café. L’étudiant se dirigeait vers le cuisine, faisant signe à Tomoya de le suivre. Il sortait alors une tasse et préparait tranquillement le café. Il chantonnait doucement des paroles d’une musique qu’il avait écouté il y avait quelques minutes seulement. Bien avant qu’il n’aille dire à son père qu’une personne était là et qu’il ne rencontre cet homme. Tandis qu’il lui donnait le café, il écoutait attentivement sa question. Il était réellement pressé ou juste impatient ? Quoi que, ça en revenait au même.


- Il m’a dit qu’il allait arriver dans trente minutes, donc… je pense que vous pouvez vous installer dans le salon, en l’attendant.

Disait-il calmement. Il invitait donc Tomoya à s’installer dans le salon. Il s’asseyait donc tranquillement sur le canapé en posant d’ailleurs son petit verre d’eau qu’il s’était servi plus tôt. Cette personne l’intriguait, il n’avait pas le visage d’une personne qu’on pourrait qualifier de délinquant ou de criminel. Mais il ne fallait pas se fier aux apparences, elles sont parfois trompeuses. Et puis, si c’était un psychopathe, il saurait très bien cacher ses sentiments et jouer une autre personne. Tant de questions défilaient dans le cerveau du jeune homme, c’est alors qu’il décidait de commencer à poser des questions, non pas dans le but de réussir à avoir la gueule d’un avocat mais, surtout pour réussir à faire la conversation, le temps que son père n’arrive.


- De quoi êtes-vous accusé, pour faire appel à mon père ?... Si ce n’est pas indiscret, bien évidemment.

Chose dite, il ne pouvait plus du tout reculer et si ça mettait un foutu blanc bien pesant et malaisant, et bah c’était bien fait pour lui. En dehors des paroles des deux hommes, il y avait un silence pesant et il n’y avait aucuns bruits mis à part eux. Comme si son père avait disparu.

acidbrain

________

    i'm dreaming too much

    am I too childish to understand that this is not what my parents hoped for as a future? I can not really do anything, it's destiny that I chose, why nobody wants to understand it?(c)endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Tomoya

avatar

Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 377
: 181
Célébrité : Kim Jaejoong
DC : Han Eunae - Seo Hyesung - Lee Hana
Adresse : Seoul North
Age : 32
Métier/études : Pédiatre
Orientation : Amoureux même si ca fut laborieux entre eux.

MessageSujet: Re: Drôles de circonstances ... [PV Kang Heechul]    Mar 13 Fév - 15:11

  • Kim Tomoya
  • feat Kang Heechul
Drôles de circonstances ...
(06/02/2018)


J'avais répondu poliment à tes questions mais je voyais bien que tu me faisais la conversation par pure politesse plutôt que par réelle envie et je comprenais après tout tu n'étais pas là pour me parler à la base et j'étais pas là pour faire la conversation également.  Et puis n'étant pas au summum de ma bonne humeur depuis ce matin c'était pas évident de faire la conversation cordialement à quelqu'un.  Quand tu me servis un café je le pris après t'avoir suivi dans la cuisine vu que tu m'avais fait le signe de le faire.  Lorsque je t'entendis chantonner pour toi même je souris en me prenant à penser quand même que tu avais un joli brin de voix mais je n'allais pas te le dire on se connaissait pas vraiment.  Finalement tu repris la parole pour me dire que ton père allait arriver dans trente minutes et que je devais attendre dans le salon tranquillement pour le moment.  

Je répondis rien, il était inutile de te dire à nouveau que j'étais pressé en réalité. Je m'installe dans le salon après t'avoir suivi tranquillement, mais contrairement à toi qui s'asseyait sur le canapé, je préféra rester debout, je me mis près de la fenêtre, j'avais tellement de choses à penser et je commençais à me demander si je devais réfléchir à ce que j'allais faire si je perdais mon travail après ce procès.  Rien n'était fait mais je pouvais pas m'en empêcher d'y penser quand même, je t'entendis alors me parler à nouveau, et tourna la tête vers toi pour t'écouter me poser tes questions, c'était une question très étrange à laquelle je ne m'y attendais pas.  

" Je suis accusé de « Non assistance à personne en danger ayant entraîné la mort ».  La victime est une de mes jeunes patientes, une petite fille qui a fait un choc allergique important et je n'ai pas réussi à la sauver.  Je suis Pédiatre pour le moment … A voir si je vais le rester encore après ce procès. " 

J'avais réellement des doutes sur le fait que je pourrais continuer à exercer ma profession après cette histoire et si je le gardais, est ce que je serais capable de ne plus être méfiant par la suite ? Je ne savais pas, j'étais vraiment à un point de me poser un tas de question et je me demandais si je m'en sortirais sans trop de casses. Je vins m'asseoir devant toi en demandant 

" Pourquoi cette question ? J'ai une tête de malfrat pour que vous posiez cette question ? "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://butterfly-of-imagination.skyrock.com/
Kang Heechul
Fondachou ♡
avatar

Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 46
: 35
Célébrité : Kim Min-Seok
DC : Min-Ho, Yoshi, Tae Yong
Adresse : Dans la villa de ses parents dans Seoul North
Age : 21
Métier/études : Etudiant en droit par obligation, sinon essaie de devenir idole
Orientation : Il ne sait pas ? Il n'a jamais eu de relations amoureuses, beaucoup trop pris dans ses études pour se concentré là-dessus... Certains diraient asexuel.

MessageSujet: Re: Drôles de circonstances ... [PV Kang Heechul]    Mar 27 Mar - 1:51

drôle de circonstance ft. tomoyette

Le jeune garçon qui rêvait de la kpop rencontre le pédiatre qui se retrouve dans de sales draps.
Heechul ressentait un brin tendu entre eux, ce n’était pas comme si ça se passait tout le temps comme ça, mais l’étudiant était habitué. Cette atmosphère tendue n’était pas inconnue pour lui, cela se passait souvent ainsi lorsqu’il rencontrait des criminels. Ce qu’il ne comprenait pas, c’était que ces derniers arrivaient toujours à être non-coupable alors qu’ils l’étaient. Heechul le savait, il étudiait aussi les crimes commis par ces malfrats, dans le dos de son père, fort évidemment, sinon ce serait fichue pour le jeune homme. Tandis que le brun avait posé son fessier sur le canapé en cuir, il regardait l’inconnu se diriger vers la fenêtre. Il ne savait pas quoi en penser, au vu de sa gestuelle, il n’était impossible au point de vue de Heechul que cet homme soit un potentiel meurtrier. Il avait surtout l’air de stresser comme pas possible. Le jeune homme se demandait ce qu’il avait fait pour avoir à appeler l’avocat de renom à Séoul. En parlant de ça… Tomoya y répondait.

- Woh… Je ne comprendrais jamais ce genre d’affaire… Vous avez essayer de la sauver, mais vous n'avez pas réussi... Les parents ne devraient pas rejeter la faute sur vous.

Heechul était presque bouche-bée. Pourquoi était-il accusé de non assistance à personne en danger s’il avait essayé de la sauver ? C’est vraiment une histoire où les parents ne veulent pas voir plus loin que le bout de leurs nez. L’étudiant en fronçait les sourcils, rien qu’à cette idée. Ce genre de caractère ressemblait à celui de son père, cet homme que tu ne veux surtout pas avoir dans ta liste de contacte, parce qu’il peut te mettre dans de mauvais draps. Tandis que l’étudiant buvait une gorgée de son verre d’eau, il remarquait que l’accusé s’asseyait devant lui. A ses paroles, Heechul avait failli s’étouffer. Avait-il jugé une personne inconsciemment ?

- Oh! Non, pas du tout monsieur… Je ne voulais pas vous faire croire cela. Parce que je sais que vous êtes innocent, e-enfin, ça se voit… Vous avez l’air de stresser… Un coupable ne stresserai pas… il jouerait son jeu… E-enfin, c’est ce que j’ai appris.

Il se taisait finalement, il avait paniqué, oui ça lui arrive. Ce n’est pas facile tous les jours, quand on est introverti et timide. Heechul posait alors son verre d’eau sur la table basse avant de se gratter la nuque, il avait un peu honte d’avoir donné son simple avis.


acidbrain

________

    i'm dreaming too much

    am I too childish to understand that this is not what my parents hoped for as a future? I can not really do anything, it's destiny that I chose, why nobody wants to understand it?(c)endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Tomoya

avatar

Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 377
: 181
Célébrité : Kim Jaejoong
DC : Han Eunae - Seo Hyesung - Lee Hana
Adresse : Seoul North
Age : 32
Métier/études : Pédiatre
Orientation : Amoureux même si ca fut laborieux entre eux.

MessageSujet: Re: Drôles de circonstances ... [PV Kang Heechul]    Jeu 29 Mar - 19:20

  • Kim Tomoya
  • feat Kang Heechul
Drôles de circonstances ...
(06/02/2018)


Il est vrai que la tension ambiante était un peu lourde à ressentir mais je n'avais pas réellement la tête à faire des civilités et je devais reconnaître que la situation était très compliqué pour moi, je n'avais pas réellement envie de perdre mon travail et dès que je réfléchissais un moment à là où j'en étais, je finissais à cette conclusion quand j'avais fini par quand même répondre à tes questions en te disant pourquoi j'étais ici , ta réponse me fit tourné la tête vers toi en t'écoutant puis je haussai les épaules avant de dire

" Je ne peux pas réellement répondre à cette question également.  Je pense que la tristesse que ressentent ces parents à la perte de leur enfant, a fait qu'ils aient besoin de trouver un coupable et comme je suis le médecin qui l'a prise en charge, je suis sans doute le coupable tout trouvé.  Mais oui je suis d'accord, j'ai tout fait pour la sauver … Et si j'avais été prévenu de ses allergies à son arrivée, j'aurais sans doute pu la soigner et elle aurait été aujourd'hui près de ses parents. "

J'avais conscience qu'il était facile pour moi d'accuser les parents d'être aussi responsable du fait que j'ignorais les allergies de l'enfant mais je ne vois pas qui d'autre que eux auraient pu m'en informer d'autant que la petite n'était pas suivi par un allergologue de l'hôpital.  Je comprenais pas mais je comprenais rien du tout de ce que je vivais en ce moment pour vrai … Heureusement que j'avais quand même de bonnes choses qui m'étaient arrivés mais ça c'était une tout autre histoire. Je souris un peu en continuant à te parler avant de te taquiner parce que j'avais ressenti que tu te demandais quel genre d'hommes je pouvais être rien qu'à l'attitude générale de ton corps et aussi à tes expressions de visage, et j'avais pas pu m'empêcher de te dire que non je n'étais pas un homme de la mafia. A ta réponse un très léger sourire naquit sur mes lèvres et je te dis tranquillement

" Je sais bien … Excusez moi !  Ca a été trop tentant de vous taquiner … j'ai bien remarqué que vous vous demandiez quel genre d'hommes je pouvais être ce que je me demandes c'est pourquoi ? Il y a-t-il un truc que je devrais savoir sur votre père avant de commencer à travailler avec lui ? On me l'a conseillé parce qu'il était l'un des meilleurs avocats du barreaux de Séoul mais si il a des méthodes de travail peu orthodoxes je préfère le savoir maintenant … ma situation est déjà compliquée je n'ai pas envie de la compliquer encore plus.  Je tiens à mon travail, c'est la seule chose que je sais faire. " 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://butterfly-of-imagination.skyrock.com/
Kang Heechul
Fondachou ♡
avatar

Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 46
: 35
Célébrité : Kim Min-Seok
DC : Min-Ho, Yoshi, Tae Yong
Adresse : Dans la villa de ses parents dans Seoul North
Age : 21
Métier/études : Etudiant en droit par obligation, sinon essaie de devenir idole
Orientation : Il ne sait pas ? Il n'a jamais eu de relations amoureuses, beaucoup trop pris dans ses études pour se concentré là-dessus... Certains diraient asexuel.

MessageSujet: Re: Drôles de circonstances ... [PV Kang Heechul]    Mer 18 Avr - 3:18


Heechul  Tomoya
L'étudiant rêvant de K-Pop rencontre le pédiatre qui s'est retrouvé dans de sales draps.

Après tout, ça ne changeait pas d’habitudes, Heechul ne savait pas faire la conversation. Il était beaucoup trop introverti pour savoir mener une conversation sans gênes et sans avoir envie de fuir loin de la personne. Il savait qu’il avait besoin de travailler sa timidité, mais ça en revenait au même. Il allait devoir parler à des personnes et il aurait toujours cette envie de fuir. Depuis tout petit, le jeune étudiant en droit ne parlait pas vraiment, beaucoup trop silencieux, les gens qui rencontraient ses parents pensaient d’abord qu’il était muet. Mais c’est en l’entendant parler avec sa mère, qu’ils comprenaient que non, en réalité, il n’était pas muet, mais juste beaucoup trop timide. Et en parlant de ça, Heechul se forçait à parler lorsque ses parents étaient beaucoup trop occupés dans leurs coins pour pouvoir accueillir convenablement les invités ou clients à défendre. En autre, le rêveur était celui qui accueillait tout le temps les personnes qui venaient voir la famille Kang. Cependant, le jeune homme essayait de garder le minimum d’eau, il buvait par petites gorgées, essayant d’en boire le minimum, il n’avait pas envie d’aller s’en rechercher. Malgré que l’eau l’aide un peu à calmer son stress durant une conversation quelconque, Heechul trouvait ça gênant de devoir s’absenter deux secondes pour aller chercher à nouveau de l’eau. Il écoutait la réponse de l’homme en face de lui, les yeux dans le vide il hochait de la tête pour montrer qu’il avait bien entendu ses paroles…

- Je comprends tout à fait votre point de vue… C-Cependant, malgré la tristesse, ils auraient dû réfléchir encore un peu avant de vouloir v-vous poursuivre en justice… Il y a beaucoup de risques… V-Vous par exemple, vous risquez de perdre votre travail pour rien… Il s’arrêtait puis reprenait immédiatement. E-Enfin quand je dis rien, je parle bien évidemment du fait que vous n’êtes pas coupable !

C’est ça qui le gênait dans l’histoire, les parents avaient sûrement pris cette décision dans le feu de l’action en ne pensant pas à leur fille… Heechul en était sûr qu’elle n’aurait pas voulu de ça, les parents devaient faire leurs deuils, sans causer de problèmes dans la vie d’autrui… Résonnant ainsi, l’étudiant en droit pensait avoir l’air d’un égoïste, sans coeur… Mais ce n’était pas son père, alors ça le touchait beaucoup de voir de la peine chez plusieurs personnes. Peut-être que ça ne servait à rien de s’en mêler, à vrai dire, il n’en savait rien… Ca ne le concernait pas… Mais ça l’intriguait, ses études en droit pouvait aider cet homme, ou alors, il pourrait donner de l’aide à son père, pour peut-être une fois dans sa vie, recevoir un “Je suis fier de toi, fils.”... A l’entente du commentaire de Tomoya, Heechul restait figé ! Oh, il avait finalement tout pris au premier degrés et maintenant le client de son père s’excusait… Puis, il demandait s’il devait savoir quelque chose sur le père de l’étudiant, qui ce dernier réfléchissait grandement, sans avoir de réelles réponses.

- Oh! C’est plutôt moi qui devrait m’excuser… C’est moi qui n’as pas compris que vous me taquiniez… Heechul s’arrêtait pour reprendre une mini gorgée de son eau. Pour ce qui est de mon père… Il lâchait un soupir. Je ne sais pas, v-vous savez… Mon père n’est pas vraiment proche de moi, malgré que l’on peut penser… M-Mais tout ce que je sais, c’est qu’il fera tout pour que vous gagniez le procès… Peu importe la méthode… Finissait-il en baissant la tête…

Bien évidemment, Heechul savait que son père n’était pas une personne propre à son image d’avocat imbattable. Mais il ne pouvait pas en dire plus, par risque de lui faire perdre un client... Et lui faire perdre un client, revenait à recevoir une punition.
code by Chocolate cookie


________

    i'm dreaming too much

    am I too childish to understand that this is not what my parents hoped for as a future? I can not really do anything, it's destiny that I chose, why nobody wants to understand it?(c)endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Tomoya

avatar

Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 377
: 181
Célébrité : Kim Jaejoong
DC : Han Eunae - Seo Hyesung - Lee Hana
Adresse : Seoul North
Age : 32
Métier/études : Pédiatre
Orientation : Amoureux même si ca fut laborieux entre eux.

MessageSujet: Re: Drôles de circonstances ... [PV Kang Heechul]    Sam 2 Juin - 15:49

  • Kim Tomoya
  • feat Kang Heechul
Drôles de circonstances ...
(06/02/2018)


Ton calme était une chose appréciable pour moi ce soir là j'avais réellement pas envie de faire la conversation, la preuve généralement le soir depuis quelque jours, j'appelais mon petit ami ou ma petite amie, moi même j'arrivais à me perdre en parlant de lui, je suivais son inspiration sexuelle à savoir si il se sentait plus femme ou plus homme, cela dépendait très souvent entièrement de lui. Mais tout ca pour dire que depuis que nos rapports avaient changé en des rapports plus amoureux, je l'appelais tous les soirs en générale, pour lui raconter ma journée de travail mais là j'avais pas envie de lui dire que j'avais eu une plainte de parents si tristes qu'ils n'avaient nullement réfléchi à ce que leur accusation pouvait me faire à moi mais est ce que ça importer réellement dans l'affaire je sais pas, je ne pense pas du tout, du moins pour les parents ça n'avaient que très peu d'importance j'en étais convaincu.  

Je te regardais quand tu étais calme avant de commencer notre conversation je voyais en toi un calme qui s’apparentait plus à de la timidité qu'autre chose en réalité mais je ne voulais pas te braquer donc je parlais que quand ma patience finit par s'amenuiser et presque disparaître totalement, après tout ce n'était pas le jeune homme que je venais voir mais c'était ton père avec qui j'avais rendez vous, je trouvais ça pas très sérieux de la part d'un avocat de renom de laisser attendre sans explication son client mais bon j'allais devoir ronger mon frein sans rien dire pour le coup. Quand tu finis par me donner ton avis sur les parents de ma petite patiente je t'écoutais attentivement j'étais d'accord avec toi en partie et je finis par te répondre.  

" Les parents sont tristes … Je n'en doute pas la moindre seconde.  Et vous avez sans doute raison ils n'ont pas réfléchi avant d'agir mais on peut pas savoir … Après tout peut être qu'ils ont raison j'ai fait un truc qui fallait pas à cette petite fille. " Avouai-je à mi mot, en réalité j'étais convaincu que j'avais fait aucune raison et j'avais surtout administré aucun médicament à la petite fille vu la rapidité à laquelle son état s'était dégradé en réalité mais je n'allais pas le dire.  Ça faisait quand même assez mégalo et surtout je ne voulais pas donner trop tort à ses parents qui devaient déjà être assez affligés comme ça. J'ajoutai alors " Oui je risque de perdre mon travail si je suis reconnu coupable et je pense que si je suis innocenté ma vision de mon travail risque de changer également … ce qui est triste pour le moment c'est que je suis interdit d'exercer et j'ai des patients récurrents qui compte sur moi que je ne peux plus suivre … et pour eux je trouve ça dommage. "

Je lâchais un léger soupire en disant ça puis je soupirais encore un peu plus en t'écoutant quand tu répondais à ma question sur ton père, je compris que l'homme allait m'être antipathique et cela même sans l'avoir encore rencontré. Déjà par le fait que visiblement d'après toi il n'était pas proche de toi, ce que je n'arrivais pas  à comprendre pour un parent, pourquoi faire des enfants si ce n'est pour n'avoir aucun lien avec lui.  C'était réellement un truc que je ne comprenais pas, et que j'avais trop souvent l'occasion de voir dans mon travail je finis par te dire à ta réponse avec un léger sourire dans un premier temps.

" Je vois … Mais j'aurais du éviter de faire de l'humour comme ça sans prévenir puis je reconnais que l'on se connaissais pas c'était délicat en réalité de ma part. " A tes mots sur ton père je déclarai " Je vois … Enfin je suis pas dans une situation dans laquelle j'ai réellement le choix mais j'espère réellement que je serais en accord avec ses méthodes, je ne veux pas affliger plus ces parents qu'ils ne le sont déjà.  Ils ont perdus leur fille, je ne veux pas faire de problème à cet homme et cette femme.  "

C'était vrai en réalité, il avait déjà tout perdu en perdant leur fille, je ne voulais réellement pas en rajouter et si ton père avait l'intention d'utiliser des méthodes que je n'appréciais pas je me gênerais pas pour lui dire après tout il était à mon service et j'allais le payer, je lui rappellerais rapidement le cas échéant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://butterfly-of-imagination.skyrock.com/
Kang Heechul
Fondachou ♡
avatar

Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 46
: 35
Célébrité : Kim Min-Seok
DC : Min-Ho, Yoshi, Tae Yong
Adresse : Dans la villa de ses parents dans Seoul North
Age : 21
Métier/études : Etudiant en droit par obligation, sinon essaie de devenir idole
Orientation : Il ne sait pas ? Il n'a jamais eu de relations amoureuses, beaucoup trop pris dans ses études pour se concentré là-dessus... Certains diraient asexuel.

MessageSujet: Re: Drôles de circonstances ... [PV Kang Heechul]    Mar 24 Juil - 23:18

Drôles de circonstances...L'ÉTUDIANT RÊVANT DE K-POP RENCONTRE LE PÉDIATRE QUI S'EST RETROUVÉ DANS DE SALES DRAPS.
Kang
Heechul
Kim
Tomoya
Ce n’était pas réellement pratique pour le jeune étudiant, oui, il faisait des études en droit et pouvait conseiller avant que son père n’arrive… Mais en même temps, il ne sait pas du tout comment aider dans ce genre de situation. Il fait en sorte d’aider, au mieux qu’il pouvait en donnant son avis sur la situation sans ayant lu le ‘dossier’ s’il y en avait un. Après tout, ce n’était pas son dossier et donc, il n’avait pas à s’en mêler mais, il ne pouvait pas non plus rester distant de cet homme qui serait alors seul comme un idiot dans le couloir à attendre son père qui allait prendre probablement, plus de trente minutes à venir. C’était par pure politesse s’il l’avait invité à boire quelque chose et à s’installer dans le salon. Clairement, le jeune noiraud ne se voyait pas du tout dans ce métier, ce n’était pas du tout la voie professionnelle dont il rêvait et ce n’était pas du tout, à la hauteur de ses capacités. Il n’avait pas cette envie de s’emmêler la tête dans des dossiers, il voulait simplement s’exprimer en chantant, il voulait montrer au monde entier les réelles petites choses de la vie, même s’il devait l’avouer… Beaucoup l’avait déjà fait, mais ce n’était jamais assez à son goût. Personne n’avait réellement osé d’aller plus loin. Mais au yeux de ses parents, chanter était quelque chose d’inutile et pour leur ‘pauvres’ oreilles, c’était une pure casserole, à cause de cela, il avait baissé les bras à plusieurs reprises mais ses amis avaient toujours été là pour le soutenir dans ce petit combat de tous les jours. Bien qu’il avait déjà du mal a accepter sa voix telle qu’elle était, alors que ses parents le rabaisse à une casserole, ça le blessait énormément mais ne le disait pas, il encaissait.

Cependant, il écoutait attentivement le client de son père, qui s’avérait s’appeler Kim Tomoya. Il avait en quelque sorte raison, mais, le fait qu’il finisse par douter dérangeait légèrement Heechul. Il connaissait énormément le doute, ça lui arrivait de douter de ses capacités vocales, de ses capacités en tout genre, mais… Cet homme n’avait pas besoin de douter, l’étudiant était sûr qu’il n’avait pas besoin de douter sur ce genre d’affaire, mais… La culpabilité de perdre le seul travail qu’il pouvait exercer, pouvait souvent faire douter.

- Oui… On ne peut pas savoir, mais, il n’y a pas à douter pour ce que vous avez fait… Vous, vous êtes sûrement donné du mal pour sauver cette petite fille, mais la chance, ne devait pas être de leur et votre côté… Commentait-il, son père aurait peut-être été antipathique et aurait accusé les parents d’être aveuglés par la haine et que c’était des idiots de première; probablement, Heechul n’aimait pas son père, mais encore moins sa mère qui se prenait pour la reine du monde. C’est vrai que, vous interdire d’exercer est assez… dommage pour les patients que vous avez à votre charge… Ils vont peut-être les mettre à la charge d’une autre personne le temps de votre procès…?

Heechul reprenait une légère gorgée d’eau, avant de regarder le pédiatre. C’est dans ces moments-là, qu’il savait pertinemment qu’il n’était pas fait pour ce métier. Être à la charge d’une personne et la défendre dans une cours de justice, était un peu trop limite pour l’introverti qu’était Heechul. Ce n’était pas qu’aider les innocents le dérangeait, mais, avoir la réputation de son père sur le dos, le rendait malade. Il ne voulait pas être reconnu comme le fils à papa qui poursuit la carrière, non, il voulait détruire cette tradition de père en fils. Il voulait être libre d’exercer le métier qu’il voulait, mais avec de tels parents, ce n’était pas donné. Pendant qu’il écoutait Tomoya, il souriait nerveusement, il était vrai que ce n’était pas très délicat de sa part mais, il n’aimait pas que des personnes s’excusent pour de telles choses… Ce n’était pas grave aux yeux du jeune noiraud.

- Non vraiment, ce n’est pas grave… ~ répondait-il, lui affichant un léger sourire. En parlant de son père, Heechul se sentait légèrement mal… Il savait que ça ne se faisait pas de dire de telles choses sur ses parents, mais, il n’en avait clairement plus rien à faire. Ce genre de chose, ne l’atteingnait plus et son père ne méritait que des critiques négatives. Je ne peux pas vous en dire plus, je ne connais pas vraiment les méthodes de mon père mais, oui, je sais seulement qu’il fera tout pour que vous soyez innocenté… E-Enfin, du moins, je pense que ce serait dans la limite du raisonnable… Avouait-il, en se grattant nerveusement la nuque.

Car, il faut l’avouer, parfois son père n’était pas réellement la première personne à suivre les lois, pour gagner un procès. Mais Heechul, ne pensait pas qu’il ferait une telle chose pour une affaire de ce genre, ce serait fort stupide de sa part et ça mettrait dans un sacré pétrin le pédiatre ainsi que les parents de la jeune défunte.


________

    i'm dreaming too much

    am I too childish to understand that this is not what my parents hoped for as a future? I can not really do anything, it's destiny that I chose, why nobody wants to understand it?(c)endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Drôles de circonstances ... [PV Kang Heechul]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Drôles de circonstances ... [PV Kang Heechul]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Seoul :: Séoul :: Seoul North :: Logements-
Sauter vers: