AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles ft Li Xia

Aller en bas 
AuteurMessage
Uchida Ryosuke

avatar

Date d'inscription : 26/01/2018
Messages : 25
: 24
Célébrité : The perfect Kamenashi Kazuya
Age : 23
Métier/études : Serveur à mi-temps, étudiant en sociologie et hackeur à ses heures perdues
Orientation : Hétéro

MessageSujet: Retrouvailles ft Li Xia   Jeu 8 Fév - 11:54

RetrouvaillesRyosuke & Li XiaLe café se remplissait petit à petit, des lycéens venus se reposer un peu après les cours, des employés se retrouvant autour d'un verre après le boulot, les personnes présentes dans ce café étaient diverses. Ryosuke avait fini ses cours depuis deux heures maintenant, aussitôt il s'était rendu au café pour prendre son service jusque dix-huit heures trente. Il s'occupait de servir les clients au fur et à mesure qu'ils se présentaient, mais il se laissa vite débordée avec cette vague de client qui arrivait, heureusement il n'était pas seul, un autre serveur l'aidait. Heureusement, l'arrivée des clients se fit plus calme et il en profita pour se reposer un peu. Ryo aimait bien observer les personnes présentes dans le café, sans doute dû à son intérêt pour le comportement des hommes, ce n'était pas pour rien qu'il avait choisit de faire des études de sociologie. Il s'amusait parfois à deviner quelle vie pouvait mener telle ou telle personne, bien sûr il ne pouvait jamais vérifier s'il visait juste ou non, mais ça l'amusait beaucoup.

Le café étant plus calme, Ryo fut autorisé à prendre sa pause, il sortit prendre l'air devant le café, son portable à la main, il vérifia ses mails. Il ne fut pas surprit d'en voir une dizaine, tous de personnes différentes, des victimes ayant besoin de ses services. Un soupir s'échappa de ses lèvres, il se demandait comment il pouvait exister un tel mal aujourd'hui, il recevait des demandes régulièrement, principalement de victimes d'arnaques, mais cela lui arrivait aussi d'en recevoir de personne harcelés. Ryo n'était pas du genre à se plaindre, c'est lui qui avait décidé d'aider les gens avec ses compétences de hackeur, mais cela l'horrifiait de voir de quoi les humains étaient parfois capable. A cette pensée, il se souvint de cette fameuse vidéo qu'il avait envoyé à la police, cette vidéo lui avait donné envie de vomir tellement cet acte l'horrifiait. Désormais ces personnes devraient payer. Il avait également supprimé cette vidéo juste après l'avoir envoyé anonymement. Il l'aurait sans doute fait dans tous les cas, mais ça l'avait bien plus touché étant donné que la victime dans cette vidéo était une personne qu'il connaissait, une fille d'un an sa cadette qu'il avait connu alors que lui se trouvait déjà au lycée. Il se souvenait encore de ces cookies qu'elle lui offrait souvent. Mais elle avait disparut d'un jour à l'autre et il n'avait plus eu de ses nouvelles, jusqu'à ce qu'il voit des photos d'elle sur des panneaux dans la ville ou dans des magazines, elle était finalement devenue une idole.

Sortant de ses pensées, Ryo rentra dans le café pour reprendre son poste tandis que son collègue en profitait pour prendre sa pause à son tour. L'endroit se vidait petit à petit au fils des minutes qui défilaient. La porte s'ouvra finalement pour laisser apparaître une personne que Ryo reconnut dès qu'elle tourna son regard vers lui. Li Xia. C'était assez drôle étant donné qu'il pensait justement à elle à peine quelques minutes plus tôt. Elle s'approcha du comptoir pour commander.

-Ca fait un bail,
déclara Ryo avec un sourire avant même qu'elle ne passe commande.

Elle semblait aller bien, ce qui rassura Ryo qui s'était inquiété pour elle après avoir envoyé la vidéo à la police, il espérait qu'elle ne souffrirait pas trop d'entendre parler à nouveau de cette vidéo. La police avait dû la contacter pour avoir son témoignage, et Ryo espérait qu'elle avait pu vider ce poids et ainsi envoyer pourrir en prison ces monstres...
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wang Li Xia

avatar

Date d'inscription : 30/01/2018
Messages : 26
: 25
Célébrité : Shi Xiao Shuo - Cookie
DC : Seo Sang Min || Park Minori || Satou Tsukiko
Age : 22
Métier/études : Chanteuse principale et visuel des GR7
Orientation : Pansexuelle, bien qu'elle joue les hétéros aux yeux de sa famille.

MessageSujet: Re: Retrouvailles ft Li Xia   Jeu 15 Fév - 1:31

Uchida Ryosuke & Wang Li Xia
Retrouvailles
Aperçu de sa tenue/de son look (sans les fleurs dans les cheveux)

La même chanson qui joue pourtant en boucle depuis six heures débutent à nouveau. Cinq, six, sept et huit. On relève la tête, on pose grâcieusement la main gauche sur sa hanche, on pointe le pied vers le sol, puis on replie la jambe en la remontant… Li Xia connaissait parfaitement la chorégraphie de cette nouvelle chanson, elle préférait ne pas compter le nombre d’heures, de journées et de nuits blanches qu’elle avait prise à perfectionner la danse. Mais, si elle se concentrait sur compter les temps de la chanson et faire les mouvements qui y étaient associés, elle ne pensait pas à la visite que lui avait rendu deux policiers, plus tôt dans la semaine. La Chinoise ne fermait que difficilement les yeux, depuis qu’ils étaient revenus dans sa vie. La fameuse vidéo leur avait été envoyé anonymement. Cette horrible vidéo. Ces images immortalisées du pire moment de sa vie. Quelqu’un les avait vu et avait décidé de les envoyer à la police. Certes, elle était reconnaissante que la police puisse ENFIN clore définitivement ce cas… puisqu’ils n’avaient pas pu le faire, alors qu’ils avaient pourtant plusieurs preuves accablantes contre les violeurs. Avec leurs visages, leurs voix, en plus de tout le reste, il n’allait plus rester aucun doute de leur culpabilité. La police avait tenté de la rassurer en lui disant que tout irait rapidement, à présent, tout serait bientôt fini. Certes, il serait peut-être difficile de devoir y repenser… puisqu’il y aurait un procès, mais avec la vidéo s’ajoutant à tout le reste, elle n’aurait peut-être pas à témoigner. Li Xia ne savait pas trop ce qu’elle en pensait… Elle n’avait pas envie de se présenter au tribunal et de raconter son histoire, non, du tout. Cela dit… Elle n’avait pas plus envie que cette monstrueuse vidéo ne soit vue par plus de gens encore qu’elle avait dû l’être déjà!

La Chinoise n’avait cessé de cauchemarder au sujet de cet enregistrement depuis ce fameux événement, craignant toujours le jour où il referait surface. Elle ne pouvait cesser de se tourmenter en se demandant qui l’avait envoyé, où la vidéo avait-elle été trouvée et surtout, pourquoi maintenant? Pourquoi pas avant? Pourquoi pas plus tard? Parce que la personne venait de la découvrir? Elle espérait, en un sens, que ce soit le cas… Elle pouvait espérer que la vidéo n’avait pas été vue par beaucoup de gens, mais Li Xia n’avait pas la naïveté nécessaire pour y croire. L’idole essayait de ne pas y penser, se plongeant corps et âme dans son travail. Elle se donnait toujours à fond, souhaitant donner la meilleure image possible à ses fans, mais aussi être à la hauteur de ses membres qu’elle considérait avec une très haute estime. Mais il faut admettre qu’elle s’appliquait encore plus, à présent. Si elle ne pensait qu’aux notes, qu’aux sons, au mouvements et aux paroles… Ses souvenirs douloureux pouvaient rester dans leur coin, le temps d’une chanson, puis d’une autre et encore une autre… Son corps devenait brûlant, tandis que ses muscles devenaient doucement endoloris à cause de l’exercice répété aussi ardemment. La jeune femme ne s’arrêtait pas pour autant, sinon quelques secondes pour prendre une gorgée d’eau.

Elle n’en avait parlé à personne encore, ni à sa meilleure amie, Eunae qui aurait pourtant pu la réconforter et la conseiller, ni à son leader, Min-Ho qui pourrait aussi l’aider, à sa façon. Puis, il devrait probablement le savoir… Après tout, même si ce genre de choses peut rester discrète puisque très douloureux et embarrassant… c’est tout de même une sacrée histoire concernant une idole d’un des plus gros groupes du moment! La Chinoise avait besoin de temps pour gérer tout ça, se faire à l’idée que la vidéo avait été vue… officiellement, au minimum par la personne qui l’avait trouvé et par les policiers qui l’avaient reçu. Sûrement par plus de gens encore et l’idée la répugnait, l’indignait et la retournait au grand complet. Les autres membres de son groupe avaient d’autres obligations, aujourd’hui, donc elle dansait toute seule dans la salle de pratique depuis le petit matin. La fatigue commençait à la gagner et la Chinoise finit par juger qu’elle pouvait s’arrêter. Elle poussa un long soupir, puis s’étira doucement avant de finalement aller arrêter la musique. Li Xia attrapa son sac de sport qui l’observait sagement depuis le coin de la pièce, puis sortit enfin. L’idole emprunta les douches du vestiaire, question de ne pas sortir complètement en sueur et ayant l’air de n’importe quoi. Étant l’image de la féminité des GR7, la demoiselle est presque toujours en robes, jupes, tenues très fluide et que rarement des pantalons. Certes, c’est archaïque comme image de féminité, mais c’était ce que son agence lui demandait de mettre. Puis bon, Li Xia aime bien porter ce genre de choses, donc ça ne la dérange pas trop. Elle se coiffa rapidement, s’appliqua une mince couche de maquillage qui restait dans des palettes naturelles, puis se cacha sous bonnet et masque noir, en plus de mettre son manteau et une mince écharpe pour affronter la température fraîche.

La Chinoise avait pris cette habitude de se rendre à ce café tout près de l’agence, après ses répétitions, ses enregistrements, longues ou courtes journées. Elle y connaissait à présent une partie des employés ou plutôt, elle reconnaissait joyeusement leurs visages et leur offraient des cookies maison quand elle en avait avec elle. Li Xia s’y sentait bien, certes, les gens avaient commencé à savoir que la chanteuse principale des GR7 se rendait souvent au café, donc… elle n’y avait pas toujours le calme et l’intimité rêvé… mais le thé y était bon et les sourires accueillants. C’est donc le coeur léger, malgré tout, que l’idole poussa la porte et entra. Elle tourna rapidement les yeux vers le comptoir, se demandant si ce serait un visage familier qui se trouverait derrière. La surprise se dessina sur son visage qui était à moitié caché par son masque, alors qu’elle se mettait d’ailleurs à sourire. La jeune demoiselle ouvrit son manteau, s’avançant vers le comptoir.

-« Ça fait un bail »

-« さしぶり りょすけさん!» lança-t-elle joyeusement, comme à l’époque, avec un adorable sourire.

Li Xia avait pris l’habitude de lui parler en japonais, se disant que la langue maternelle sonne toujours plus naturelle et plus sincère à l’oreille. La Chinoise baissa son masque, venant le glisser sous son menton même si cela venait un peu annuler les tentatives d’anonymat.

-« Désolée d’avoir disparu comme ça… mes cookies ont dû te manquer! » lança-t-elle avec candeur et légèreté comme avant. « Mes parents m’ont fait rentré en Chine sans préavis.. et quand je suis revenue… je ne savais pas comment te contacter… » admit-elle avec un petit sourire nerveux, en passant sa main sur sa nuque.

C’était vrai… mais c’était l’histoire très grossièrement résumée… Mais bon, Ryosuke n’avait pas envie de savoir la version longue et Li Xia n’avait pas envie d’en parler non plus. La Chinoise semblait aussi délicate et souriante qu’avant, mais son regard avait changé. Sa naïveté innocente l’avait clairement abandonnée et bien que ses vêtements semblaient légers et féminins, elle ne laissait voir de sa peau que ses mains et son visage. Ses bas étaient noirs opaques, si elle retirait son manteau, sa robe avaient de longues manches. En réalité, elle avait quelques cicatrices ici et là de ce qu’on lui avait fait subir. L’idole le faisait cacher sous vêtements, maquillages et accessoires, au besoin. Elle restait la même, tout en ayant définitivement quelque chose de changé pour ceux qui l’avaient connu avant.

-« Comment vas-tu maintenant? Qu’est-ce que tu deviens? Raconte-moi tout! » dit-elle, les yeux brillants comme si les années n’avaient pas passées.

Li Xia aurait tout aussi bien le croiser devant son lycée, comme à cette époque, la discussion n’aurait pas été différente. Elle avait toujours pris de ses nouvelles avec une avide curiosité, s’intéressant à sa personne, souhaitant sincèrement son bien. Elle était comme ça avec pas mal tout le monde et ça surprenait souvent les gens, au début, mais on s’y faisait.

-« Oh mais… je te dérange en fait… tu travailles, non? » ajouta-t-elle, sur un ton contrit, en se rappelant qu’elle devait le déranger.

C’était un peu ridicule que d’y penser ainsi après… mais c’était tout à fait elle que de se laisser emballer par la joie de revoir un visage familier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweet-seoul.forumactif.com/t250-wang-li-xia-cookie-s-link
 
Retrouvailles ft Li Xia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Seoul :: Séoul :: Downtown :: Autres Lieux-
Sauter vers: