AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Après toutes ces années... [PV Mae-Ri]

Aller en bas 
AuteurMessage
Park Minori

avatar

Date d'inscription : 02/01/2018
Messages : 113
: 174
Célébrité : No Min Woo
DC : Seo Sang Min, Satou Tsukiko et Wang Li Xia~
Adresse : Downtown
Age : 25
Métier/études : Pianiste, professeur privé de piano et compositeur
Orientation : Humaine.

MessageSujet: Après toutes ces années... [PV Mae-Ri]   Jeu 25 Jan - 23:00



► 25 Janvier 2018, Seoul North Hospital
Après toutes ces années...
Mae-Ri & Minori
Je savais qu'il peut être dangereux de marcher à une heure si tardive dehors, mais je n'allais pas déranger Eunae qui était rentrer chez elle parce que j'avais une envie folle de manger des ra-bokki! Puis, le dépanneur qui est ouvert 24h/24 est tout près de chez moi... J'avais donc choisi de sortir malgré tout pour aller me chercher les fameux ramens instantanés qu'il me manquait pour accompagner les tteokbokkis que j'avais au frigo. J'avais trouvé les ramens de mes désirs, grâce à l'aide de la gentille employée qui me lit les différentes saveurs inscrites sur les enveloppes, je les avais payé, puis j'étais reparti avec plein d'espoirs gourmands et une tonne d'impatience! L'air frais venait chatouiller ma nuque que j'avais oublié de couvrir d'une écharpe, puisque j'étais parti trop rapidement. Je me contentai de mieux refermer mon manteau, me disant que de toutes manières, j'habite à moins de dix minutes de marche. La rue était relativement tranquille, je n'entendais pas de voitures, pour une fois. J'entendais des pas derrière moi, mais cela ne m'étonnait pas plus que cela. J'habite tout de même au centre-ville et il y a généralement beaucoup d'activités. Mais bon, on est quand-même un mercredi soir, très tard, donc... c'est probablement tranquille pour cette raison. J'entendis finalement une voiture passer, puis une autre, puis le silence à nouveau.

Je n'avais pas fait plus attention que ça aux pas qui se rapprochaient de moi, pensant que la personne me dépasserait, tout simplement. Je m'étais continué de faire de plus petits mouvements avec ma canne pour continuer à savoir s'il n'y avait aucun obstacle au sol, mais de manières à moins déranger la personne qui passerait à côté de moi. C'est pourquoi je fus surpris et ne compris pas la douleur déchirante et glacée qui me perça les côtes gauches. Je me figeai, un cri de douleur s'échappant de ma gorge. Je sentis quelque chose venir bloquer mes lèvres, une main qui portait un gant de laine. Je cherchai à me dégager, frappant dans tous les sens grâce à l'adrénaline et c'est ainsi que je frappai la personne qui devait être derrière moi avec ma canne.  À nouveau, la même douleur vive me déchira les côtes, à quelques centimètres de la précédente. J'en lâchai ma canne qui tomba dans un bruit sourd, puis, j'entendis un bruit métallique venir du sol, comme si quelque chose était tombé. La douleur, la sensation humide et fraîche... On venait de m'attaquer à l'arme blanche? La douleur prit le dessus sur l'adrénaline et je cessai de me débattre, cherchant plutôt à appuyer sur mes plaies, alors que j'avais le goût salé et métallique du sang qui me montait à la bouche. Je sentis des mains fouiller les poches de mon manteau, je les laissai faire. Je ne voulais pas me faire attaquer encore, puis... je n'avais rien de valeurs sur moi, j'étais parti en ne prenant que mon porte-monnaie qui contenait quelques wons. Les mains me lâchèrent subitement, puis j'entendis que mon agresseur se sauvait en courant.

La douleur faisait rouler les larmes sur mes joues, alors que je me prenais les côtes, sentant le sang chaud couler sur mes mains. Mon agresseur avait dû se sauver en voyant les phares de voiture, que je ne pouvais voir, mais je le devinai lorsque j'entendis justement le bruit d'une voiture. Cette dernière s'arrêta justement, près de moi et une voix inconnue me demanda sur un ton paniqué si j'allais bien. La réponse était évidemment... non. La personne eut l'amabilité de prendre ma canne et venir passer son bras autour de mes épaules, après m'avoir proposé de m'amener aux urgences. Ce serait plus rapide que d'attendre les ambulances et justement, par chance, cette personne s'avérait être un ambulancier... Juste qu'il était en repos, ce soir, le pauvre...

Je fus immédiatement pris en charge, une fois aux urgences. J'étais encore un peu conscient, je pouvais donc dire qui j'étais, expliquer environ ce qui m'était arrivé – ce que j'en avais compris. Je leur demandai de ne pas appeler les numéros d'urgence figurant à mon dossier, pas besoin de réveiller personne pour ça. J'espérais pouvoir rentrer rapidement. Je n'aime pas séjourner à l'hôpital, il y fait frais, les odeurs piquent le nez et les bruits y sont agressant... Si je devais rester, j'appellerais Eunae à une heure plus convenable pour qu'elle ne s'inquiète pas trop, mais si je pouvais lui éviter le déplacement à l'hôpital, ce serait bien... On m'endormit pour opérer mes blessures dans le calme et ce n'est que plusieurs heures plus tard, soit aux petites heures du lendemain matin, que je me réveillai. Je me rappelais de ce qui c'était passé, d'où j'étais... Je ne sentais étonnamment pas de douleurs, on avait dû me donner de la morphine ou quelque chose du genre... c'était peut-être pour ça que je me sentais un peu dans les vapes... Je tournai la tête, entendant des bruits de pas dans la pièce.

-« Il y a quelqu'un? » demandai-je, à voix basse et hésitante.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Psst:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweet-seoul.forumactif.com/t156-i-m-blind-just-like-love-
 
Après toutes ces années... [PV Mae-Ri]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Seoul :: Séoul :: Seoul North :: Seoul North Hospital-
Sauter vers: