AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Après toutes ces années... [PV Mae-Ri]

Aller en bas 
AuteurMessage
Park Minori

avatar

Date d'inscription : 02/01/2018
Messages : 165
: 22
Célébrité : No Min Woo
DC : Seo Sang Min, Satou Tsukiko et Wang Li Xia~
Adresse : Downtown
Age : 25
Métier/études : Musicien (piano, guitare, batterie, etc), compositeur et interprète célèbre.
Orientation : Humaine.

MessageSujet: Après toutes ces années... [PV Mae-Ri]   Jeu 25 Jan - 23:00



► 25 Janvier 2018, Seoul North Hospital
Après toutes ces années...
Mae-Ri & Minori
Je savais qu'il peut être dangereux de marcher à une heure si tardive dehors, mais je n'allais pas déranger Eunae qui était rentrer chez elle parce que j'avais une envie folle de manger des ra-bokki! Puis, le dépanneur qui est ouvert 24h/24 est tout près de chez moi... J'avais donc choisi de sortir malgré tout pour aller me chercher les fameux ramens instantanés qu'il me manquait pour accompagner les tteokbokkis que j'avais au frigo. J'avais trouvé les ramens de mes désirs, grâce à l'aide de la gentille employée qui me lit les différentes saveurs inscrites sur les enveloppes, je les avais payé, puis j'étais reparti avec plein d'espoirs gourmands et une tonne d'impatience! L'air frais venait chatouiller ma nuque que j'avais oublié de couvrir d'une écharpe, puisque j'étais parti trop rapidement. Je me contentai de mieux refermer mon manteau, me disant que de toutes manières, j'habite à moins de dix minutes de marche. La rue était relativement tranquille, je n'entendais pas de voitures, pour une fois. J'entendais des pas derrière moi, mais cela ne m'étonnait pas plus que cela. J'habite tout de même au centre-ville et il y a généralement beaucoup d'activités. Mais bon, on est quand-même un mercredi soir, très tard, donc... c'est probablement tranquille pour cette raison. J'entendis finalement une voiture passer, puis une autre, puis le silence à nouveau.

Je n'avais pas fait plus attention que ça aux pas qui se rapprochaient de moi, pensant que la personne me dépasserait, tout simplement. Je m'étais continué de faire de plus petits mouvements avec ma canne pour continuer à savoir s'il n'y avait aucun obstacle au sol, mais de manières à moins déranger la personne qui passerait à côté de moi. C'est pourquoi je fus surpris et ne compris pas la douleur déchirante et glacée qui me perça les côtes gauches. Je me figeai, un cri de douleur s'échappant de ma gorge. Je sentis quelque chose venir bloquer mes lèvres, une main qui portait un gant de laine. Je cherchai à me dégager, frappant dans tous les sens grâce à l'adrénaline et c'est ainsi que je frappai la personne qui devait être derrière moi avec ma canne.  À nouveau, la même douleur vive me déchira les côtes, à quelques centimètres de la précédente. J'en lâchai ma canne qui tomba dans un bruit sourd, puis, j'entendis un bruit métallique venir du sol, comme si quelque chose était tombé. La douleur, la sensation humide et fraîche... On venait de m'attaquer à l'arme blanche? La douleur prit le dessus sur l'adrénaline et je cessai de me débattre, cherchant plutôt à appuyer sur mes plaies, alors que j'avais le goût salé et métallique du sang qui me montait à la bouche. Je sentis des mains fouiller les poches de mon manteau, je les laissai faire. Je ne voulais pas me faire attaquer encore, puis... je n'avais rien de valeurs sur moi, j'étais parti en ne prenant que mon porte-monnaie qui contenait quelques wons. Les mains me lâchèrent subitement, puis j'entendis que mon agresseur se sauvait en courant.

La douleur faisait rouler les larmes sur mes joues, alors que je me prenais les côtes, sentant le sang chaud couler sur mes mains. Mon agresseur avait dû se sauver en voyant les phares de voiture, que je ne pouvais voir, mais je le devinai lorsque j'entendis justement le bruit d'une voiture. Cette dernière s'arrêta justement, près de moi et une voix inconnue me demanda sur un ton paniqué si j'allais bien. La réponse était évidemment... non. La personne eut l'amabilité de prendre ma canne et venir passer son bras autour de mes épaules, après m'avoir proposé de m'amener aux urgences. Ce serait plus rapide que d'attendre les ambulances et justement, par chance, cette personne s'avérait être un ambulancier... Juste qu'il était en repos, ce soir, le pauvre...

Je fus immédiatement pris en charge, une fois aux urgences. J'étais encore un peu conscient, je pouvais donc dire qui j'étais, expliquer environ ce qui m'était arrivé – ce que j'en avais compris. Je leur demandai de ne pas appeler les numéros d'urgence figurant à mon dossier, pas besoin de réveiller personne pour ça. J'espérais pouvoir rentrer rapidement. Je n'aime pas séjourner à l'hôpital, il y fait frais, les odeurs piquent le nez et les bruits y sont agressant... Si je devais rester, j'appellerais Eunae à une heure plus convenable pour qu'elle ne s'inquiète pas trop, mais si je pouvais lui éviter le déplacement à l'hôpital, ce serait bien... On m'endormit pour opérer mes blessures dans le calme et ce n'est que plusieurs heures plus tard, soit aux petites heures du lendemain matin, que je me réveillai. Je me rappelais de ce qui c'était passé, d'où j'étais... Je ne sentais étonnamment pas de douleurs, on avait dû me donner de la morphine ou quelque chose du genre... c'était peut-être pour ça que je me sentais un peu dans les vapes... Je tournai la tête, entendant des bruits de pas dans la pièce.

-« Il y a quelqu'un? » demandai-je, à voix basse et hésitante.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Psst:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweet-seoul.forumactif.com/t156-i-m-blind-just-like-love-
Lee Mae-Ri
Admin
avatar

Date d'inscription : 24/12/2017
Messages : 801
: 24
Célébrité : Byun Jung Ha
Age : 29
Métier/études : urgentiste
Orientation : hétéro

MessageSujet: Re: Après toutes ces années... [PV Mae-Ri]   Dim 1 Avr - 20:24

Une nouvelle garde à l'hopital. J'aime beaucoup mon travail. Je ne suis pas dieu, je ne suis qu'un médecin qui essaie au mieux de venir en aide aux personnes qui en ont besoins. Je ne suis pas comme ces médecins qui voit un patient comme un numéro, comme un dossier. Non je ne suis pas ainsi. Pour moi chaque patient à une histoire, une vie et c'est très important de le considérer. Apparemment la veille un nouveau patient a été pris en charge et opéré je ne connais rien au dossier mais aujourd'hui je vais devoir m'en occuper. Je rentre dans la chambre un homme. Je parcours un peu le dossier une voix. Je dis en me rapprochant

"Oui il y a quelqu'un n'ayez pas peur je suis le Docteur Lee, vous êtes à l'hopital vous avez été opéré"

Je m'approche plus de cet homme. Quelques d'étrange, je ne saurais l'expliquer un truc familier sans savoir quoi. Je dois me concentré je dis

"Je vais devoir vous examiner et prendre vos constantes"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Minori

avatar

Date d'inscription : 02/01/2018
Messages : 165
: 22
Célébrité : No Min Woo
DC : Seo Sang Min, Satou Tsukiko et Wang Li Xia~
Adresse : Downtown
Age : 25
Métier/études : Musicien (piano, guitare, batterie, etc), compositeur et interprète célèbre.
Orientation : Humaine.

MessageSujet: Re: Après toutes ces années... [PV Mae-Ri]   Dim 29 Avr - 18:37

► 25 Janvier 2018, Seoul North Hospital
Après toutes ces années...
Mae-Ri & Minori

Je n'aime pas les hôpitaux, je ne m'y sens clairement pas bien... Je les évite comme la peste. Je ne les appréciais pas, déjà, lorsque j'étais enfant. Une fois devenu adolescent, mon sentiment pour ces établissements ne s'est pas amélioré. Entre y avoir été admis parce que d'autres élèves m'avaient battus jusqu'à ce qu'on ne les surprenne et ne les arrête... chose qui m'avait valu un séjour à l'hôpital, quelques mois en chaise roulante puis le temps de réadaptation. Puis, m'y être réveillé... défiguré et aveugle... Certes, ces deux événements sont arrivés il y a longtemps, mais ils ont été traumatisants. Tous les gens du personnel infirmier ne sont pas toujours les plus chaleureux non plus... Étant aveugle, l'expérience devient d'autant plus stressante. On me prend le bras et le pique sans vraiment avertir, ni expliquer. On me parle froidement et me dit que c'est simplement de la routine. C'est de la routine pour le ou la professionnel(le), mais pas pour moi. Tous ces bruits, toutes ces voix inconnues, ces odeurs aseptisées, ces doigts froids ou gantés qui palpent la peau pour des examens que je ne comprends pas... J'avais ouvert les yeux depuis peu, je ne ressentais pas de douleur, devinant qu'on m'avait probablement médicamenté. Je me demandais quelle heure il pouvait bien être, j'avais envie de rentrer... J'espérais que le personnel de l'hôpital n'avait pas contacté Eunae, qui est la personne dont j'ai mis le numéro pour les urgences, dans mon dossier. Je ne voulais pas qu'elle ne s'inquiète ou ne se déplace pour rien... Je ne voulais pas que ce petit incident ne soit su par Tomoya ou ma famille non plus, ça ne sert à rien qu'ils ne se fassent du sang d'encre pour si peu. Entendant du bruit, je demandai s'il y avait quelqu'un, espérant ne pas m'imaginer des choses pour autant.

-« Oui, il y a quelqu'un. N'ayez pas peur je suis le docteur Lee, vous êtes à l'hôpital, vous avez été opéré. »

Un frisson parcourut ma peau en entendant cette voix. Je devais être sous l'effet de forts médicaments... cette voix... me rappelait une cousine que j'aimais particulièrement, lorsque j'étais plus jeune. Elle était la fille de ma tante, un peu plus âgée que moi, toujours si gentille et attentionnée avec moi... Sa disparition nous avait tous bouleversé à l'époque, personne n'avait vraiment voulu l'accepter à la maison.

-« Je vais devoir vous examiner et prendre vos constantes. »

-« Suis-je vraiment... bien éveillé? Je suis conscient? Ou inconscient et je m'imagine des choses? » demandai-je d'une petite voix, confus.

Je pris une grande inspiration, chose qui me fit légèrement grimacer, puisque je ressentis une petite douleur, finalement. Ce n'était pas grand-chose, probablement grâce aux anti-douleurs, mais c'était désagréable.

-« Si je suis... conscient... j'imagine que je suis drogué avec de puissants anti-douleurs? Serait-il possible alors que j'aie des hallucinations auditives? Ou que la réalité ne soit déformée? » tentai-je, essayant de trouver une explication logique à cette voix.

Cette voix me rendait nostalgique... elle me rappelait ces journées de vacances passées en famille à la plage, à faire des châteaux de sable, manger du melon d'eau... Elle me rappelait les vacances des fêtes de fin d'années, nos affreux chandails de laine spécialement choisis pour l'occasion... Ces anniversaires où je m'amusais à mettre du glaçage de gâteau sur le joli visage de ma cousine souriante... Ces souvenirs étaient lointains, puisqu'elle avait disparue depuis longtemps déjà, ne laissant que quelques photos, vidéos et objets derrière elle...
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweet-seoul.forumactif.com/t156-i-m-blind-just-like-love-
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après toutes ces années... [PV Mae-Ri]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après toutes ces années... [PV Mae-Ri]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Seoul :: Séoul :: Seoul North :: Seoul North Hospital-
Sauter vers: