AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand un aveugle veut se faire tatouer, il va voir monsieur Choi.

Aller en bas 
AuteurMessage
Park Minori

avatar

Date d'inscription : 02/01/2018
Messages : 165
: 22
Célébrité : No Min Woo
DC : Seo Sang Min, Satou Tsukiko et Wang Li Xia~
Adresse : Downtown
Age : 25
Métier/études : Musicien (piano, guitare, batterie, etc), compositeur et interprète célèbre.
Orientation : Humaine.

MessageSujet: Quand un aveugle veut se faire tatouer, il va voir monsieur Choi.   Lun 22 Jan - 22:51



►  24 janvier 2018, Tattoo shop
Quand un aveugle veut se faire tatouer, il va voir monsieur Choi.
Yun Seong & Minori
Le nouvel an lunaire approchant, le fameux anniversaire de mon handicap sensoriel approchait aussi. Dix ans. Ça allait faire dix ans que je n'y voyais plus rien. Dix ans où ma vision des choses avaient brutalement été changées par le destin. Je l'avais absolument mal pris à l'époque, aujourd'hui... j'ai appris à en rire. J'ai appris à ''voir'' mais à travers mes autres sens, mon imagination a subitement été obligée d'apprendre à faire de la gymnastique, si l'on veut. Je dois me fier à mes doigts pour me créer une image des visages, je dois me fier à mes oreilles pour deviner les sentiments des gens à travers le ton de leurs voix, je dois me fier aux odeurs pour me faire une idée du monde qui m'entoure... Enfin, je dois me fier à tous mes sens pour... tout, à vrai dire, comme tout le monde, mais de manières à palier le sens manquant. Je considère ainsi que j'ai de la chance dans mon malheur, d'une certaine manière. J'ai dû faire un trait sur plusieurs projets, j'ai dû changer de projets de vie, je ne vois plus ces visages que j'aimais tant et franchement, je n'ai aucune idée de la tête avec laquelle je me lève le matin! Cela dit, c'est peut-être mieux pour moi, ça doit me ménager l'arrêt cardiaque! Comme je ne vois rien, je peux m'imaginer que je me lève avec la tête d'un prince charmant ou d'une adorable princesse, à tout loisir! C'est la même chose pour le monde qui m'entoure, je peux me montrer sérieux et essayer de me concentrer à deviner le plus fidèlement ce qui m'entoure... tout comme je peux laisser libre court à mon imagination et prêter les apparences que je veux aux sensations qui m'enveloppent.

J'étais assis dans ce salon de tatouage. J'attendais que monsieur Choi ne se libère, écoutant avec attention les bruits autour de moi. J'entendais des pieds qui se traînaient paresseusement au sol, ce devait être un client las de la vie ou simplement trop blasé pour lever ses pieds correctement. Le bruit des aiguilles des machines à tatouer était le bruit le plus envahissant, cela dit, couvrant la musique qui mettait pourtant une ambiance agréable. Le client qui se faisait tatouer se plaignait un peu, soupirant ou laissant s'échapper de petites plaintes, mais répondait que ce n'était rien quand l'artiste lui demandait s'il avait besoin d'une pause. Je me demandais ce qu'il pouvait bien se faire tatouer... Était-ce un de ses nouveaux tatouages qui ''deviennent animés'' lorsqu'on les regarde à travers certaines applications sur téléphone? Un fameux cœur avec écrit ''MOM''? Je souris en m'imaginant que c'était un motard robuste qui se faisait tatouer un chihuahua rose vif. L'odeur aseptisée m'étonnait toujours, mais elle me mettait aussi en confiance... Le salon devait être propre alors, même si bon, mon agent et mon assistante ne m'auraient pas laissés venir ici si ce n'était pas le cas.

Je levai instinctivement la tête en entendant des pas venir dans ma direction pour s'arrêter devant moi. Je souris en entendant une voix me dire que monsieur Choi arriverait sous peu. Je me levai comme on m'invitait à le faire et je tendis une main pour prendre le bras de la personne, comme je l'avais fait les deux précédentes fois où j'étais venu. Je n'avais pas voulu que mon manager ou mon assistante ne m'accompagne, j'aime avoir mes moments de liberté et de solitude comme tout le monde. Puis, ce tatouage est important pour moi, je le veux depuis l'adolescence. Ce n'est pas une expérience que j'ai envie de partager, égoïstement. Je veux la réaliser par moi-même et ne la partager qu'après. Je m'assis sur la chaise froide et dure qu'on m'indiqua, puis posai mes mains sur la table, que je trouvai à tâtons. Mon sentiment d'anxiété se transforma en une douce impatience, j'avais hâte de discuter à nouveau de ce projet, j'avais encore plus hâte de l'exécuter. Ce serait mon premier tatouage après tout, je me demandais quelle sensation j'aurai en sentant les aiguilles... Cela dit, ce n'est pas aujourd'hui que je le saurai, mais probablement à mon prochain rendez-vous. Je pus entendre la personne qui m'avait guidé sortir, puis d'autres pas se firent entendre. Je souris en reconnaissant la démarche de la personne qui allait me tatouer.

-« Bonjour~ » lançai-je joyeusement, sans bouger, pour simplement signifier que j'avais remarqué sa présence. « Comment allez-vous aujourd'hui? » demandai-je par politesse, même si j'allais sûrement le deviner par son ton de voix.

J'ai gardé certaines habitudes qu'ont les voyants ou du moins, je fais plus attention à les mettre en pratique avec les gens que je ne connais pas, pour ne pas trop les déstabiliser.

-« Avez-vous eu quelques idées pour le concept du tatouage? Je sais que nous allons en discuter plus en détails aujourd'hui... mais bon, comme vous allez tatouer un aveugle... vous avez une liberté plutôt large, je crois... Ce n'est pas comme si je pouvais venir ici avec une idée précise et remettre en question vos dessins... » dis-je avec un petit rire léger.

Le concept que je lui avais dit était large aussi... Je veux quelque chose d'abstrait, un tatouage ni féminin, ni masculin, quelque chose de fluide, comme moi. J'aimerais un tatouage pour célébrer mes dix ans de cécité, tout en n'étant pas trop direct... ''tout simplement'' … une œuvre pour montrer que la vie ne peut nous empêcher de faire quelque chose si on lui donne ce pouvoir. Mon handicap ne m'empêche pas de me faire ce tatouage. J'avais peut-être été trop vague, mais ne voyant rien, je voulais laisser une grande liberté au tatoueur. J'imagine qu'il va me poser des questions sur mon passé, mon présent, ce qui me pousse à vouloir ce tatouage, pour le rendre plus personnalisé... Cela ne me dérange aucunement, je ne ressens aucune gêne sur ma personne et mon histoire.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweet-seoul.forumactif.com/t156-i-m-blind-just-like-love-
 
Quand un aveugle veut se faire tatouer, il va voir monsieur Choi.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Seoul :: Hors Jeu :: Les archives-
Sauter vers: